Passer au contenu principal
Spiria black logo
dans « Brèves technos »,
 10 mars 2017

Véhicule autonome Sedric

Autonomous vehicle Sedric.

Véhicule autonome Sedric. © Volkswagen Group.

Le groupe Volkswagen a présenté au Salon de l’auto de Genève sa vision du véhicule autonome avec le prototype Sedric (self-driving car). Le véhicule n’est pas censé être conduit par un humain et ne dispose d’aucun volant ou autre commande de pilotage. Ce concept tout-électrique est censé fonctionner en autonomie complète de niveau 5 (barème OICA), ce qui signifie que le système n’a besoin d’aucune intervention humaine pour effectuer sa mission. Vous appelez Sedric en appuyant sur le bouton d’une télécommande, le véhicule vous rejoint et vous transporte où vous le désirez. L’habitacle mise sur l’élégance et le confort, avec une touche originale : un mini-jardin de plantes vertes sur la lunette arrière. Johann Jungwirth, directeur numérique en chef de Volkswagen, estime que l’entreprise deviendra l’un des principaux fournisseurs de mobilité d’ici 2025 et « deviendra en partie une entreprise de logiciels et de services ». Ce qui est sûr, c’est que Volkswagen fait beaucoup pour effacer le souvenir du « dieselgate ».

Ars Technica, “Volkswagen unveils Sedric, its first fully autonomous vehicle.”

Volkswagen Group, “Discover Sedric.”

Partager l’article :