Spiria logo.

Google Cloud s’installe à Montréal

Google Datacentre.

Datacentre. © Google.

Google Cloud Platform Regions.

Régions Google Cloud Platform. © Google.

Aujourd’hui, à la conférence Google Cloud Next à San Francisco, la société a annoncé trois nouvelles régions pour sa plate-forme Google Cloud : les Pays-Bas, Montréal et la Californie. Ces implantations vont offrir un plus large choix aux utilisateurs pour qui de nouvelles infrastructures locales peuvent réduire la latence ou répondre à des impératifs réglementaires. Google prévoit toujours d’ajouter Sao Paulo, Hamina (Finlande), Francfort, Londres, Bombay, Singapour et Sydney à l’avenir. L’année dernière, la société avait ajouté Tokyo et l’Oregon à sa liste de régions. Aujourd’hui, cette adjonction amène le nombre total de régions opérationnelles à 8. Azure de Microsoft compte 34 régions dans le monde, dont deux nouvelles en Corée. Avec les implantations d’OVH, d’IBM et récemment d’Amazon, Montréal se place en tête de file sur le marché des centres de données, en grande partie grâce à ses avantageux tarifs d’électricité. En moyenne, le kilowatt/h industriel coûte 5,17 cents au Québec contre 13 cents en Ontario. Google dit avoir été également séduit par la florissante activité autour des sciences et des technologies de l’information dans la métropole québécoise.

Canadian Business, “Why Google built its first Canadian cloud computing facility in Montreal.”

Partager l’article :