Passer au contenu principal
Spiria black logo
dans « Récap de la semaine »,
 30 juin 2017

Récap techno de la semaine - № 126 - Salto-1P, e-Mosquito, SNES Classic, Sony FES U…

Super NES Classic

Super NES Classic.

Super NES Classic.

Super NES Classic. © Nintendo Corp.

Les rumeurs ont reçu une confirmation : Nintendo se prépare à lancer une console SNES Classic, une version miniaturisée de la magnifique Super NES du début des années 1990, ce qui va sans doute séduire de nombreux joueurs nostalgiques. La SNES Classic comportera 21 jeux intégrés (Super Mario World, Super Mario Kart, The Legend of Zelda, etc.), dont Star Fox 2 qui n’était jamais sorti à l’époque. Le système sera disponible le 29 septembre au prix de 80 USD et sera fourni avec deux contrôleurs (mais seuls 5 jeux sont vraiment multijoueurs simultanés). Il n’y a plus qu’à espérer que Nintendo ne reproduise pas la débâcle de la NES Classic, qui était très difficile à trouver dès son lancement et dont la fabrication a été arrêtée abruptement en avril dernier malgré une forte demande.

Ars Technica, “Plug-and-play SNES Classic coming Sept. 29 for $80 with two controllers.”

 

Robot sauterelle

Salto-1P.

Salto-1P. © Biomimetic Millisystems Lab/UC Berkeley.

Salto-1P est un mini robot qui se déplace par bonds et qui fait irrésistiblement penser à une grosse sauterelle. Mais si vous observez bien, la bestiole n’a en fait qu’une seule patte, ce qui rend la performance encore plus étonnante. Salto-1P peut faire des sauts de 1,25 mètre et conserve son équilibre grâce à un balancier rotatif et une paire de petits propulseurs. Il a été développé au Biomimetic Millisystems Lab de l’Université de Californie à Berkeley. Duncan Haldane, son co-créateur, explique s’être inspiré, non pas d’un orthoptère, mais du galago, un petit primate d’Afrique. Pour le logiciel, des algorithmes du 3D One-Leg Hopper, une machine monopode datant de 1984, ont été adaptés. Une partie de l’intelligence est traitée par un ordinateur à proximité, qui reçoit des “informations de vol” via un système de capture de mouvement.

IEEE Spectrum, “Salto-1P is the most amazing jumping robot we've ever seen.”

Science Robotics, “Robotic vertical jumping agility via series-elastic power modulation.”

 

Moustique électronique

e-Mosquito.

e-Mosquito. © Gang Wang, Université de Calgary.

Les femelles moustiques sont des insectes suceurs de sang particulièrement doués, qui savent souvent piquer sans que la victime ne s’en aperçoive. Il était donc tout naturel que les bio-ingénieurs s’inspirent de ces insectes pour créer un dispositif capable de monitorer efficacement la composition du sang, ce qui concernerait en premier lieu les diabétiques, qui doivent surveiller constamment la concentration de glucose dans leur sang. Depuis 2007, une équipe de l’Université de Calgary travaille sur un dispositif programmé pour piquer automatiquement dans les capillaires, à différents moments de la journée. Elle a récemment montré son nouveau prototype, baptisé e-Mosquito, qui se porte comme une montre et mesure le niveau de glucose. Les piqûres sont garanties indolores, mais il reste à faire encore un important travail de miniaturisation avant d’en faire un produit utilisable au quotidien.

IEEE Spectrum, “E-Mosquito drinks your blood to keep you healthy.”

 

Camion autonome Waymo

Waymo’s self-driving truck.

Waymo’s self-driving truck.

Camion autonome Waymo. © X/Jalopnik.

Waymo, la filiale d’Alphabet/Google dédiée au transport autonome, avait confirmé il y a un mois qu’elle travaillait sur un projet de camion sans chauffeur. Ce qui se vérifie aujourd’hui avec des photos envoyées au site Jalopnik par une source anonyme. On y voit un camion bleu, un Peterbilt 579, portant un équipement similaire (dôme lidar et capteurs à ultrasons) aux Chrysler Pacificas qui sont testées en Arizona. On note aussi un logo Waymo de couleur verte. On se sait rien de plus pour l’instant, pas même où les photos ont été prises. La remorque appartient visiblement au loueur Mckinney Trailer Rentals, qui est présent en Californie, en Arizona et au Texas. Les premières applications de ce type de véhicule se verront sans doute dans le camionnage longue distance, mais on imagine que les obstacles réglementaires seront nombreux et peut-être plus difficiles à régler que les aspects technologiques.

Jalopnik, “Here’s the first look at Google’s self-driving semi trucks.”

 

Montre Sony FES U

Sony FES U.

FES U. © Sony.

En 2015, Sony avait lancé au Japon une plateforme de financement participatif pour ses propres produits, baptisée First Flight. Cela a permis de voir naître des produits originaux qu’on ne s’attendait pas venant de la part géant de l’électronique grand public, par exemple un diffuseur de parfum (Aromastic), un jeu pour initier les enfants à la robotique (Toio), ou encore une montre à encre électronique (FES Watch). Cette dernière connaît une nouvelle version moins sobre, la U, qu’on a vraiment envie d’acheter tout de suite. Grâce à une application mobile, vous pouvez changer non seulement le design de la face avant, mais aussi celui du bracelet. La mémoire de la montre peut stocker jusqu’à 24 superbes designs différents et l’autonomie est d’environ 3 semaines. Malheureusement, la FES Watch U n’est disponible qu’au Japon et il est improbable qu’elle soit diffusée ailleurs.

Circuit Breaker, “Sony’s new E Ink watch goes on sale in Japan today.”

Partager l’article :