Spiria logo

Journée de réflexions et d’échanges PSF chez Spiria

Jean-Pierre Houde, employé chez Spiria depuis 2013, soutient les actions de l’organisme Psychoéducation Sans Frontières. En plus de réaliser un film promotionnel, il a aidé à l’organisation d’une rencontre dans les bureaux de Spiria à Montréal. Nous publions le compte-rendu de cette réunion en espérant vous faire découvrir le travail de cette OBNL.

Fin novembre, 21 personnes provenant de différents horizons (psychoéducateur.trices, étudiant·e·s en psychoéducation, policier, étudiant en sciences politiques, ingénieur, thérapeute par l’art, enseignante) se sont réunies dans les bureaux de Spiria Montréal pour discuter de différents enjeux entourant l’approche de Psychoéducation Sans Frontières (PSF).

PSF est une organisation à but non-lucratif qui fait voyager la psychoéducation par le biais de la coopération internationale depuis maintenant 7 ans. Cinq grands objectifs sont poursuivis par PSF :

  1. Contribuer au rayonnement international de la psychoéducation ;
  2. S’inspirer de la psychoéducation pour offrir un accompagnement à différents intervenants psychosociaux dans différentes communautés à travers le monde ;
  3. Contribuer à la formation des étudiant·e·s en psychoéducation ;
  4. Contribuer au développement personnel et professionnel des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec ;
  5. Créer un espace de réflexion sur l’identité professionnelle des acteurs de la communauté psychoéducative et des différents intervenants au sein des partenariats.

Psychoéducation Sans Frontières.

Chaque année, une trentaine d’étudiant·e·s au baccalauréat ou à la maîtrise en psychoéducation participent à des projets de coopération internationale mis sur pied par PSF. Ces étudiant·e·s (de l’UQTR, de l’UQO, de l’Université de Sherbrooke, de l’Université Laval ou de l’Université de Montréal) partent pendant six semaines pour aller à la rencontre d’intervenant·e·s qui sont en contact avec des personnes qui peuvent vivre des difficultés d’adaptation. Actuellement, les projets de PSF se déploient en Haïti, au Sénégal et à Manawan (Québec).

PSF a développé une approche de coopération internationale novatrice qui s’appuie sur la psychoéducation et sur le développement du pouvoir d’agir. Dans l’objectif de répondre aux besoins des différentes personnes impliquées à l’intérieur et autour de PSF, il paraît important de questionner cette approche et de prendre du recul par rapport aux effets qu’elle peut entraîner. C’est pourquoi toutes les personnes qui ont un intérêt pour PSF ou pour l’intervention auprès des différentes communautés ethnoculturelles ont été invitées à venir réfléchir et échanger sur l’approche de PSF le 25 novembre 2017.

Psychoéducation Sans Frontières.

Lancement du film vidéo promotionnel de PSF

C’est avec beaucoup de fierté et d’émotions que nous avons profité de l’occasion pour lancer officiellement la vidéo promotionnelle de PSF qui a été produite et réalisée par Jean-Pierre Houde. Les images suivent le parcours des participant·e·s de l’année 2015-2016 à travers leurs 3 formations ainsi que celui de l’équipe qui s’est rendue en Haïti.

Conclusion et suite…

À la fin de la journée, les commentaires et souhaits suivants ont été formulés par quelques participant·e·s :

  • “Dans l’avenir, je souhaite que PSF puisse être un stage reconnu…”
  • “Je souhaite à PSF de continuellement grandir et de se remettre en question à travers un processus d’échanges. Longue vie !”
  • “Que PSF soit présent dans plusieurs pays/communautés et y fasse des “choses vraiment nice” ;) On t’aime PSF !”
  • “Que PSF approchera toutes les communautés.”
  • “Des projets en Inde, Maroc, Madagascar, Japon, Tunise !”
  • “Poursuivre la construction d’une base solide pour développer d’autres partenariats et se faire connaître.”
  • “Gardera son essence… se préserver dans les changements !”
  • “N’aura plus à exister, car tous les peuples sauront utiliser leurs propres capacités pour se renforcer ! De manière plus réaliste, PSF pourra découvrir de nouvelles destinations, car des acteurs de changement locaux auront pris leur place dans les communautés où les projets ont eu lieu.”
  • “Continuera ses partenariats auprès des communautés pour lesquelles c’est pertinent, aura peut-être cessé ses activités auprès des communautés qui jugeront qu’elles ont développé leurs capacités et continuera ses projets dans de nouvelles communautés pour favoriser un monde plus juste et harmonieux. Continuera de réfléchir sur ses principes et actions !!!”
  • Continuera de contribuer à la formation des psychoéd de manière concrète et déterminante ! (et peut-être à la formation en psychoéducation en Haïti).”

Psychoéducation Sans Frontières.

Écrit par Vicky Lafantaisie (membre de l’équipe de coordination de PSF).

Université de Montréal, École de Psychoéducation : “Qu’est-ce que la psychoéducation ?

Cette entrée a été publiée dans Environnement de travail
par Jean-Pierre Houde.
Partager l'article