Passer au contenu principal
Spiria black logo
dans « Développement web »,
 29 août 2016

Les sites Web sont tous pareils

Une nouvelle tendanceUn site en pleine largeur, avec une grande photo en arrière-plan et un titre au centre de la page. Le logo à gauche et un “menu hamburger” à droite. Cela vous dit-il quelque chose ? Que ce soit pour une entreprise, un produit ou un blogue, nombreux sont les sites qui adoptent ce look ou s’en rapprochent.

Website wireframe.

Une nouvelle tendance

Un site en pleine largeur, avec une grande photo en arrière-plan et un titre au centre de la page. Le logo à gauche et un “menu hamburger” à droite. Cela vous dit-il quelque chose ? Que ce soit pour une entreprise, un produit ou un blogue, nombreux sont les sites qui adoptent ce look ou s’en rapprochent.

Je ne pense pas que ce soit une si mauvaise chose. Et je dis cela surtout en pensant aux utilisateurs : il est en effet bien plus facile pour eux de se retrouver dans un site Web quand les principes de navigation, de recherche et de disposition du contenu sont habituels et ressemblent à ce que l’on peut voir ailleurs.

En tant que concepteur, c’est une bonne idée de tenir compte de ces modèles, parce qu’en fin de compte nous travaillons pour les utilisateurs. Il faut toutefois rester vigilant pour garder de l’originalité dans nos créations.

Pourquoi cette tendance est-elle si forte ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’actuellement près de 25 % des sites Web sont fait grâce à la plateforme WordPress. Et ce système de gestion de contenus offre plusieurs thèmes au design semblable à notre exemple décrit plus haut.

De plus, de nombreux thèmes sont basés sur des frameworks HTML/CSS comme Bootstrap ou Foundation de Zurb. Ces outils populaires facilitent grandement la réalisation de site Web au design adaptatif (Responsive Web Design). Ils sont fournis avec des styles CSS de base, ce qui explique pourquoi de nombreux sites ont un air de famille.

Ensuite, la vogue du “design plat” (Flat Design) et des spécifications graphiques du Material Design de Google (utilisées notamment dans Android) font aussi en sorte que l’aspect visuel peut se ressembler beaucoup d’un site à un autre. Aplats de couleurs pour les zones de contenus et les boutons, style épuré axé sur la photo et la typographie, iconographie simplifiée, etc.

Le contenu mis de l’avant

Vous souvenez-vous à quoi ressemblait un site Web au début des années 2000 ? Cliquez ici pour vous rappeler l’évolution du Web depuis cette époque.

Nous étions en plein dans la mode du Flash. Tout était souvent figé dans un espace de 800 x 600 pixels, avec des animations les plus originales possible. Le contenant était alors plus important que le contenu.

Ce que j’aime de la tendance actuelle, c’est que le contenu devient roi, dans un cadre plus épuré et simple. On revient à l’essentiel : le message. Les photos doivent être de qualité, les contenus bien pensés.

La technologie au service de la créativité

Les technologies n’ont jamais été aussi évoluées qu’aujourd’hui. Les navigateurs supportent maintenant les animations 3D, la lecture de fichiers vidéo et audio sans plugins. Ajoutez à cela les possibilités de la géolocalisation, de la réalité augmentée, des expériences multiplateformes, et vous avez tout un monde de possibilités !

Chacune de ces technologies peut aider à construire une expérience forte et engageante pour votre projet. La créativité n’est pas dans l’affichage d’une vidéo en arrière-plan, mais doit se trouver dans le concept et le contenu de cette vidéo.

Un pas en avant

Pour avoir un site original, il faut penser à ajouter de belles animations, des transitions et explorer les nouvelles technologies disponibles. Il faut créer une expérience en lien avec le médium.

Culture.pl Website.

Prenons le site de la culture de Pologne. Sur le Web, la navigation se fait par la souris. Sur le mobile, elle se fait en déroulant de haut en bas. C’est une belle façon d’utiliser les spécificités de l’ordinateur versus celles du mobile.

Et le futur ?

2017 nous réserve plusieurs surprises selon les prédictions d’UX Magazine :

  • Limiter l’attente entre le clic sur un bouton et le changement de page,
  • le design adaptatif à un stade mature,
  • l’intelligence artificielle à notre service,
  • un retour à un style de design plus métaphorique.

 

Partager l’article :