Spiria logo.
Sylvie Dalla
dans «  Développement mobile  »,
 
09 août 2017.

Préparer le financement du développement d’une application web/ou mobile.

Vous avez une idée d’application… Savez-vous comment la financer ? Cet article est le premier d’une série de trois au sujet du financement d’une application mobile/web. Il porte sur la préparation nécessaire en vue du financement du développement, le second sera sur les options de financements existantes et finalement, le troisième, sur la rentabilité et la monétisation de votre application mobile/web.

L’étape de préparation

Lorsqu’on a une idée de projet d’application web/mobile, on a souvent l’impression que la réalisation sera simple, mais au fur et à mesure que l’on avance dans le processus, on se rend bien compte que ce n’est pas si aisé que ça. La préparation en amont, avant même de commencer le développement, est indispensable. C’est pourquoi j’ai réuni les points clés qui permettront de structurer votre démarche.

Quel est l’objectif de votre application ? À quel besoin répondra-t-elle ? Est-ce qu’une application similaire existe déjà ? Qui est le public cible ? Des entreprises ou le grand public ? Quelles sont les fonctionnalités de base ? Comment démontrer que votre projet sera rentable auprès des investisseurs ? Toutes ces questions vous permettront de faire le tour des éléments importants à préparer afin de bien présenter votre projet auprès d’investisseurs potentiels.

Pour aller plus en détails, écrivez en premier votre idée sur papier… Toutes les questions énumérées plus bas vous seront posées lors de votre première rencontre avec une entreprise de développement ou lors d’une demande de financement, pourquoi donc ne pas les préparer dès maintenant…

1) Quoi : Quelle est l’idée de base de l’application et à quel besoin sert-elle à répondre ? Quelle sera sa valeur ajoutée par rapport au marché actuel ? Pourquoi maintenant ? Quelles sont les fonctionnalités de base minimales à implanter à court terme ? Quelles sont celles qui sont souhaitables à moyen terme ?

Il est important d’avoir une idée claire de ce que vous désirez créer comme application, il n’est pas nécessaire de savoir exactement toutes les fonctionnalités en détail, mais plutôt de bien cerner à quel(s) besoin(s) cette application répondra. En quoi se différenciera-t-elle de ce qui existe déjà… sinon, pourquoi refaire ce qui existe déjà ? Pour aller chercher le maximum de clients, vous devez vous démarquer de vos compétiteurs.

2) Pour qui : Qui est votre public cible ? Des particuliers ? Des entreprises ? Et dans ce cas, les employés ou les dirigeants ? En fonction du public cible de votre application, les stratégies de vente-marketing — communication seront très différentes. Le contenu de l’application doit aussi être adapté à votre public, d’où la nécessité de définir à l’avance à qui s’adressera le “produit fini”.

3) Comment : Quel est votre budget ? Quel est le bénéfice attendu ? Qui sont vos investisseurs ? Quels périphériques doivent-ils être compatibles ? Qui fera le développement de cette application ? Comment rentabiliser/monétiser cette application ? Quel est votre plan de communication/marketing ? Faut-il prévoir un plan de formation ?

  • Budget alloué : Comment savoir combien coûtera votre projet d’application web/mobile ? C'est une question qui mérite d’être bien étudiée… Tout d’abord, quels sont le bénéfice et les retombées que vous attendez de ce projet ? Est-ce un bénéfice financier ou un bénéfice qualitatif ou les deux ? Est-ce que l’application vous permet d’automatiser des processus et/ou de réduire dans les effectifs… et même de générer de nouveaux revenus ? Tous ces éléments vous permettront de mieux évaluer combien vous serez prêt à investir. (Lire aussi : “Investissement informatique : éviter la catastrophe financière”.)
  • Partenaires : Assurez-vous de vous entourer de vrais professionnels pour le développement de votre application. Faire le mauvais choix peut être fatal et mettre en danger l’ensemble de votre projet. Faites bien vos recherches avant de commencer. Trouvez plus un “partenaire” qu’un “fournisseur”, un qui vous impliquera tout au long du développement, réduisant donc le risque d’être à « côté de la track » très longtemps.
  • Format de l’application : Natif, hybride, application web ? Quelles plateformes sont-elles ciblées ? Etc. Il faut répondre le plus tôt possible à ces questions et choisir le format et les technologies en ayant en tête votre vision à long terme ; vos partenaires sauront vous guider à ce stade. Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour tout faire en même temps, il est toujours possible de prioriser et faire le projet par étapes, une version/plateforme à la fois.
  • Plan de communication et/ou de commercialisation : Le plan de communication ne doit pas être négligé, c’est une des parties les plus importantes de votre préparation pour votre demande de financement. Il aura un rôle à jouer afin de séduire les investisseurs au moment de présenter votre projet. Plus votre plan est clair et bien structuré, plus il sera convaincant.
  • Quand : Quel est votre échéancier ? À quelle date désirez-vous avoir votre première version ? Il vaut toujours mieux être un peu en avance qu’un peu en retard. Cela vous évite d’être forcé de prendre des décisions trop rapides, souvent à votre désavantage.

Une fois l’idée bien définie et la préparation terminée, vous êtes prêts à présenter votre projet à des investisseurs et l’étape suivante sera d’identifier le financement approprié pour concrétiser votre projet. À lire dans le prochain article...

Partager l’article :