Spiria logo.
Éric Lord
dans «  Design UX/UI  »,
11 septembre 2015.

UX : inspirer le changement

Introduire l’expérience utilisateur dans un milieu d’ingénieurs Il règne l’idée selon laquelle les informaticiens et ingénieurs restent froids à l’idée de l’expérience utilisateur, ou « UX ». En fait, j’ai constaté qu’au contraire, ils adorent. Inspirer mes collègues et supérieurs à adopter l’UX comme un élément clé du succès s’est avéré difficile, mais le jeu en a valu la chandelle. Voici quatre leçons que j’ai tirées du processus.

Introduire l'expérience utilisateur dans un milieu d’ingénieurs

Il règne l’idée selon laquelle les informaticiens et ingénieurs restent froids à l’idée de l’expérience utilisateur, ou « UX ». En fait, j’ai constaté qu’au contraire, ils adorent. Inspirer mes collègues et supérieurs à adopter l’UX comme un élément clé du succès s’est avéré difficile, mais le jeu en a valu la chandelle.

Voici quatre leçons que j’ai tirées du processus.

1. Parlez-leur dans leur langue

Les ingénieurs sont des gens intelligents. Ils ne seront pas convaincus par une péremptoire déclaration du genre « C’est impératif ». Ils exigeront des preuves concrètes, des faits observables. J’ai même découvert que le terme « UX » en soi n’évoque pas grand-chose dans l’esprit de nos gens. À tel point que nous avons décidé de nous en distancier et de parler plutôt de « recherche sur l’utilisateur ». Parlez-leur dans leur langue : appuyez vos affirmations sur des preuves et faits concrets et observables. Grâce à une approche scientifique à votre recherche sur l’utilisateur, vous communiquerez mieux vos objectifs et donnerez une plus grande crédibilité à vos idées.

De plus, assurez-vous que vos collègues comprennent bien le pourquoi de votre recherche sur l’utilisateur. Tout comme les développeurs ont besoin d’information sur l’ampleur et l’infrastructure d’un projet, les concepteurs d’UX ont besoin de données sur le comportement et la pensée des utilisateurs afin de trouver les erreurs avant qu’elles ne se produisent.

2. Trouver de premiers adeptes

Les premiers adeptes inspireront le changement. Ils se convertiront en alliés et publicitaires qui feront connaître votre projet.

Cernez les comportements qui soulèvent l’enthousiasme, et reproduisez-les. Ceci peut signifier que vous allez foncer lorsqu’un projet aura connu du succès, ou au contraire faire une pause le temps d’amener vos collègues à comprendre qu’ils ont tous une contribution positive à faire au projet.

3. Prêchez par l’exemple

Les gens auprès desquels vous prêchez seront intéressés mais, en fin de compte, demeureront probablement indifférents.

Vous pouvez expliquer à vos collègues comment une stratégie UX améliorerait tous leurs projets. Vous pouvez le leur dire mille fois. Mais ils auront cessé d’écouter après la deuxième.

Ce n’est pas qu’ils sont de mauvaise foi. C’est tout simplement qu’ils ne sont pas inspirés par vos paroles – probablement parce qu’ils jonglent 56 autres priorités et n’ont pas le temps d’apprendre quoi que ce soit de nouveau.

C’est pourquoi vous devez miser sur les résultats rapides, et démontrer ces résultats à l’aide d’exemples visuels et concrets. Nous avons découvert qu’après avoir connu un plein cycle du processus UX, la plupart des collègues l’adoptent avec enthousiasme.

4. Répétition

Enfin, et surtout, soyez prêt à répéter. N’hésitez pas à remâcher la même anecdote encore et encore. Vous croirez que vous êtes ennuyeux et moralisateur, mais en fait, vos collègues sont obnubilés par leurs propres projets : ils n’ont pas le temps de penser à vos inquiétudes ou de se rappeler ce que vous avez dit à la dernière réunion. Répétez.

Partager l’article :