Spiria logo.
Karl Delagrange
dans «  Culture geek  »,
01 juin 2017.

Conférence Google I/O - 3 innovations à retenir

La conférence annuelle de développeurs Google I/O, dont c’était la dixième édition cette année, a encore une fois été le théâtre de plusieurs annonces significatives qui permettent une meilleure lecture des orientations du géant de Silicon Valley.

Pas de grande surprise : les thèmes de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique ont été présents tout au long de la semaine, avec le dévoilement de technologies de pointe qui se grefferont bientôt à des services déjà offerts par Google.

Voici donc 3 annonces qui ont retenu notre attention.

1. Google Photos - Les photos partagées automatiquement

Google Photos.

Avec désormais plus de 500 millions d’utilisateurs depuis son lancement en 2015, Google Photos permet de regrouper l’ensemble des photos d’un utilisateur dans le nuage. Jusque-là, rien de vraiment spectaculaire. Mais Google a évidemment des intentions beaucoup plus sophistiquées pour cette application pourtant simple en apparence.

Déjà depuis plusieurs mois, grâce à l’apprentissage provenant de l’analyse de millions de photos, Google propose l’organisation automatique des photos par thèmes. Des algorithmes reconnaissent ainsi le contenu des images : des personnes, des visages, des lieux, etc. Maintenant, Google annonce que l’application pourra désormais partager vos photos automatiquement avec des personnes de votre entourage, en fonction de leur intérêt potentiel et non seulement en fonction de leur présence sur celles-ci. Grâce aux « librairies intelligentes », les photos des enfants pourraient ainsi être partagées automatiquement avec des membre de la famille, sans intervention humaine.

Évidemment, il est difficile de ne pas imaginer de scénario catastrophe… On peut facilement imaginer l’incident, le gros bogue où le partage avec la famille et les amis n’est pas souhaitable, voire carrément embarrassant ! Est-ce que l’intelligence artificielle pourra détecter que ce qui se passe à Vegas reste à Vegas? On imagine que le partage « automatique » viendra quand même avec son lot de paramètres à définir.

2. Google Home - La proactivité en réponse à Alexa d’Amazon

Google Home.

AAmazon investit beaucoup de ressources et d’argent dans le développement de son assistante Alexa. L’automatisation de tâches simples, telles que des achats de fournitures pour la maison, sont déjà le présent. Pour Amazon comme Google, il y a le rêve de voir ces assistants parfaitement intégrés à nos vies courantes. Google les imagine même pressentant même nos moindres besoins. L’assistance proactive, plutôt qu’en réponse à une question comme c’est le cas présentement, pourrait représenter une avancée importante. Google Home pourrait ainsi bientôt donner spontanément l’état de la circulation avant de passer l’entrée de garage le matin, ou encore annoncer qu’il est bientôt l’heure de se rendre à un prochain rendez-vous.

La proactivité est sans doute la clé pour établir une véritable conversation à double-sens, entre les assistants intelligents et les humains. On imagine la future commande vocale pour assistant trop bavard : “Google, ferme la!”. Google a annoncé également le déploiement d’un SDK pour les développeurs externes afin qu’ils puissent bénéficier de ces prochains avancements technologiques.

3. VPS - Quand le GPS ne peut plus rien

Google VPS.

La technologie VPS, pour Visual Positionning System, veut permettre à Google de prendre le relais lorsque les GPS deviennent aveugles, par exemple à l’intérieur des bâtiments ou dans les tunnels. Avec la technologie Tango de visualisation 3D, qui équipe déjà certains téléphones intelligents, le VPS reconnaît les lieux grâce aux objets et autres repères visuels qui s’y trouvent et permet de trianguler une position. La précision est déjà bonne, de l’ordre de quelques centimètres. Google a présenté plusieurs applications intéressantes avec cette technologie, par exemple orienter dans un magasin un client qui est à la recherche d’un produit, ou encore la possibilité pour les personnes non-voyantes de s’orienter plus facilement dans des lieux fermés grâce à des indications audibles.

Le service Google Lens, qui permet de reconnaître des objets ou éléments visuels grâce à la caméra intégrée téléphone, devrait bientôt inclure la technologie VPS.

La toile que tisse Google depuis plusieurs années permet de mieux définir les cadres de cette réalité augmentée qui est promise depuis longtemps. Des expériences et des interactions sans friction avec la technologie permettront de rendre celle-ci presque indiscernable, et dès que son intégration sera prise pour acquis, il n’y aura pas de retour en arrière.

Partager l’article :