Passer au contenu principal
Spiria black logo
dans « Brèves technos »,
 03 mai 2017

Windows 10 S

Windows 10 S.

Windows 10 S. © Microsoft.

Nous attendions un mystérieux Windows 10 Cloud, nous avons finalement un bien terne 10 S, qui se positionne entre les versions maison et pro, et qui est extrêmement bridé. Seules les applications obtenues sur la boutique Windows Store peuvent y tourner et vous êtes contraints d’utiliser par défaut Edge comme navigateur et Bing comme moteur de recherche… Ce qui nous rappelle l’époque où Microsoft chercher à imposer à tout prix Internet Explorer. Si vous tenez vraiment à surfer sur Chrome ou Firefox (qui ne sont pas disponibles sur le bazar officiel de Microsoft) et/ou à utiliser Google Search par défaut, il ne vous reste qu’à payer 49 USD, le prix demandé pour la mise à niveau vers la version “pro”. Après le naufrage de Windows RT, nous nous grattons la tête et nous nous demandons quelle est la logique marketing de Redmond qui nous donne ce machin dont personne n’a vraiment besoin. Et si vous avez vraiment la nécessité de restreindre l’installation d’applications pour des motifs de sécurité, en milieu scolaire par exemple, cela est déjà possible dans toutes les versions de Windows depuis la mise à jour Creator. Pour beaucoup d’analystes, cette version n’est qu’un coup marketing pour tenter d’entraver le succès de Chrome OS sur certains marchés.

Ars Technica, “Microsoft takes on Chrome OS with new Windows 10 S.”

Ars Technica, “Windows 10 S forces you to use Edge and Bing.”

Partager l’article :