Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
06 mai 2019.

Vrai noyau Linux dans Windows 10

Windows+Ubuntu+Docker.

Windows+Ubuntu+Docker. © Microsoft.

L’actuel sous-système Windows pour Linux (WSL) est une émulation, écrite de toutes pièces par Microsoft, traduisant à la volée les APIs de noyau Linux en APIs de noyau Windows NT. Ça a plutôt bien fonctionné, mais ce sous-système présente quelques lacunes au niveau de la compatibilité. Cela va bientôt être chose du passé : la nouvelle itération de WSL intégrera un vrai noyau Linux, basé sur la version 4.19 LTS (Long Term Support), tournant dans une machine virtuelle légère, et bien sûr sous licence GPL (héritée de la licence de Linux). Bonne nouvelle pour les développeurs, WSL 2 supportera Docker. Ce nouveau système permet également d’augmenter considérablement les performances. Ainsi, les opérations lourdes du système de fichiers, comme l’extraction d’une archive tarball, pourront être jusqu’à 20 fois plus rapides. L’amour de Microsoft pour Linux ne se dément pas.

Aussi, Microsoft a levé le voile sur son Windows Terminal 1.0. Sa particularité est d’être multi-onglets. Il sera ainsi possible d’ouvrir autant d’onglets que vous le souhaitez, chacun connecté à une interface de ligne de commande de votre choix, par exemple Command Prompt, PowerShell, Ubuntu sur WSL, un Raspberry Pi via SSH, etc. Cet été, une version preview de Windows Terminal sera publiée dans la boutique Microsoft Store afin que vous puissiez tester l’outil et fournir vos commentaires. Et, c’est open source ! Microsoft a fait bien du chemin ces dernières années.

Microsoft, “Shipping a Linux Kernel with Windows.”

Microsoft, “Introducing Windows Terminal.”

Ars Technica, “Windows 10 will soon ship with a full, open source, GPLed Linux kernel.”

 

Partager l’article :