Passer au contenu principal
Spiria black logo

Un robot de sécurité molesté

K5 Knightscope.

K5. © Knightscope.

Robots et humains ne font pas toujours bon ménage. L’année dernière, un robot de sécurité de l’entreprise Knightscope a renversé un bébé dans un centre d’achats. Aujourd'hui, l’un de ses collègues a été attaqué par un ivrogne. Le robot en a été quitte pour quelques éraflures. Knightscope, une entreprise de Mountain View, demande 7 dollars de l’heure pour ses robots de sécurité qui peuvent, entre autres, lire 300 plaques d’immatriculation par minute, streamer des vidéos à 360 degrés, (bientôt) détecter les armes à feu, et alerter des agents en chair et en os en cas d’anomalie. Knightscope compte parmi ses clients Microsoft et l’équipe de basketball les Sacramento Kings.

Ars Technica, “Silicon Valley security robot beat up in parking lot, police say.”

Cette entrée a été publiée dans Brèves technos
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article