Logo Spiria

Un fichier corrompu cloue des milliers d’avions au sol

12 janvier 2023.

Preflight checking.

© iStock.

Le 11 janvier au matin, une panne du système NOTAM (Notice to Air Missions) a cloué au sol plus de 11 000 vols à travers les États-Unis. Ce système distribue aux officiers navigants des notices informatives concernant tout danger pour la navigation aérienne, et le pilote a l’obligation de consulter ces messages afin d’assurer une sécurité maximale de son vol. L’Administration fédérale de l’aviation a expliqué que la panne était due à un fichier de base de données endommagé. Des responsables du contrôle du trafic aérien avaient commencé à détecter des dysfonctionnements la veille au soir et avaient demandé un redémarrage du système. Cette procédure prend 90 minutes, et il a été décidé de la déclencher au moment où cela perturberait le moins le trafic aérien, soit très tôt le lendemain matin, avant la ruée matinale. Malheureusement, selon des informations de CNN, le redémarrage n’a pas réglé les problèmes et le système était encore plus lent qu’avant. Pire encore, on a découvert que la sauvegarde de la base de données était également corrompue. Des observateurs pointent du doigt la complexité du système et une infrastructure technologique archaïque dont la mise à jour technologique avait été repoussée en raison de coupes budgétaires. Il y a des moments où il faut y réfléchir à deux fois avant de reporter une modernisation d’application… Une source anonyme a déclaré à CNN : “Je suppose qu’ils vont maintenant vraiment trouver de l’argent pour le faire.”

Ars Technica, Tom Warren, “FAA outage that grounded flights blamed on old tech and damaged database file.”

2023-01-12

Partager l’article :