Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
20 novembre 2018.

Tim Cook défend Google comme moteur de recherche par défaut

Tim Cook.

Tim Cook. CC0 1.0, Wikimedia Commons.

Dans un entretien avec Axios sur HBO, Tim Cook défend le choix d’Apple d’avoir choisi Google Search comme moteur de recherche par défaut. Une décision qui cadre mal avec les discours fermes de l’entreprise quand il s’agit de protection des données personnelles et de la vie privée, alors que le modèle de Google est justement d’exploiter vos données pour faire de l’argent avec la publicité ciblée. « Je pense que leur moteur de recherche est le meilleur. Regardez ce que nous avons fait avec les commandes que nous avons intégrées. Nous avons la navigation privée sur le Web. Nous avons un système intelligent de prévention des traqueurs. Ce que nous avons essayé de faire, c’est de trouver des moyens d’aider nos utilisateurs tout au long de leur journée. Ce n’est pas parfait. Je serais le tout premier à l’admettre. Mais ça aide beaucoup. » Apple reçoit annuellement plusieurs milliards de la part de Google (le chiffre exact est confidentiel, Goldman Sachs l’estime à plus de 9 milliards, ce qui est énorme) pour intégrer Google Search dans iOS et macOS. Par ailleurs, Tim Cook estime qu’une législation fédérale pour la protection de la vie privée est inévitable tant les entreprises laissées à elles-mêmes ont échoué dans le domaine.

Ars Technica, “Tim Cook defends using Google as primary search engine on Apple devices.”

 

Partager l’article :