Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
02 octobre 2019.

Surface Pro X

Surface Pro X.

Surface Pro X.

Surface Pro X. © Microsoft.

Le Surface Pro X est une fine tablette Windows 10, avec clavier amovible et stylet, qui a la particularité d’être équipée d’un processeur ARM. En l’occurrence, il s’agit d’une puce qui a été développée par Microsoft en collaboration avec Qualcomm et se dénomme SQ1. Son design est basé sur le Snapdragon 8cx, le SoC du Galaxy Book S. Ce n’est pas la première fois que le géant de Redmond s’aventure sur le terrain de l’ARM, avec par exemple le Surface RT et le Surface 2. Mais ces précédentes itérations étaient sur le segment des PCs bas de gamme alors que le Pro X est présenté comme une solution de haut niveau. Et Microsoft promet que les problèmes de compatibilité et de stabilité connus par les premières machines ARM sont résolus. Sur le plan du design, le nouvel appareil est doté d’un châssis très fin (7,3 mm) pour un poids d’environ 770 grammes et d’un écran tactile de 13 pouces (2 880 x 1 920 px). Il offre deux ports USB-C, la recharge rapide ainsi que la connectivité LTE. L’autonomie promise (obtenue en grande partie grâce à l’architecture ARM) est d’environ 13 heures. Le Surface Pro X est maintenant en précommande et sera disponible le 5 novembre. Le prix démarre à 1 000 USD, mais il faut rajouter le clavier Pro X à 140 USD et le stylo Surface Slim à 150 USD. Côté mémoire vive et stockage, il y a différentes options : 8 ou 16 Go de RAM LPDDR4x et un SSD de 128, 256 ou 512 Go. Un seul coloris proposé : noir mat.

Ars Technica, Jeff Dunn, “Hands-on with Microsoft’s barrage of new Surface devices.”

The Verge, Chaim Gartenberg, “The Surface Pro X is Microsoft’s answer to the iPad Pro.”

 

Partager l’article :