Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
20 juin 2018.

Ralenti assisté par l’IA

Super Slomo.

Super Slomo. © Nvidia.

Avec un film projeté à 24 images par seconde, pour obtenir un ralenti de qualité de facteur 2, il faut filmer à 48 images secondes. Pour capturer des événements très brefs comme l’éclatement d’un ballon, il faut de coûteuses caméras vidéo spécialisées qui peuvent filmer à des fréquences extrêmes de plusieurs milliers d’images par seconde. Sachant cela, Nvidia a créé un nouveau système IA basé sur l’apprentissage profond qui peut créer une vidéo ralentie de haute qualité à partir d’une vidéo standard à 30 images par seconde. Le résultat paraît avoir été filmé à des fréquences d’images bien plus élevées. Les chercheurs ont formé leur IA avec plus de 11 000 vidéos de sport et de la vie quotidienne, tournées à 240 images par seconde. Cette grande archive a permis à l’IA d’apprendre à interpoler avec précision les images supplémentaires nécessaires au ralenti, en l’occurrence, un ralenti de facteur 8 (240/30, 12,5 % de la vitesse d’origine). Les chercheurs expliquent l’un des intérêts : “Bien qu’il soit possible de prendre des vidéos de 240 images par seconde avec un téléphone cellulaire, ce n’est pas pratique d’enregistrer tout ça à des fréquences d’images élevées, car cela exige beaucoup de mémoire et d’énergie pour les appareils mobiles.”

PetaPixel, “NVIDIA’s AI can turn normal video into high-quality slow motion.”

 

Partager l’article :