Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
19 juin 2018.

Project Debater

Project Debater and a human.

Project Debater et un humain. © IBM.

À San Francisco, devant une petite assemblée de journalistes, IBM Research a présenté une intelligence artificielle dédiée exclusivement à l’art du débat et de l’argumentation. Deux humains ont ainsi pu confronter la machine sur différents sujets et le public était chargé de noter les débatteurs. On a ainsi pu entendre l’ordinateur plaider avec éloquence en faveur de subventions gouvernementales pour l’exploration spatiale, affirmant que celle-ci « élargira notre sens collectif de la place de l’humanité dans l’univers ». Le fonctionnement de l’IA repose une massive base de données incluant des millions articles provenant de journaux et de publications scientifiques. L’intelligence n’est cependant pas en mesure de déterminer la qualité et la véracité de ce qu’elle lit, de sorte que la sélection du matériel source est capitale pour obtenir des résultats convaincants. Lors de cette séance, Project Debater a constamment reçu des notes élevées de la part de l’auditoire pour ses arguments réfléchis et truffés de faits et de citations. Il a structuré ses points avec clarté et a compris les discours de ses adversaires avec suffisamment de précision pour les réfuter point par point. Nul doute que ces fonctions débarqueront un jour dans nos assistants personnels. “Hé, Alexa, discutons des grands enjeux de la politique monétaire de la Banque fédérale.”

The Verge, “What it’s like to watch an IBM AI successfully debate humans.”

Axios, “IBM’s AI can beat humans in an argument.”

 

Partager l’article :