Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
03 décembre 2018.

Palm Phone

The Palm phone.

The Palm phone next to a Pixel 2 XL.

Palm Phone. © The Verge.

Une start-up de San-Francisco, qui avait racheté la marque Palm auprès de TCL l’année dernière, a lancé un mini téléphone Android dénommé Palm Phone, qui n’a aucun rapport avec les anciens produits de la marque défunte en 2010. C’est un appareil disponible seulement auprès de Verizon, et qui est couplé à l’abonnement de votre téléphone principal, partageant donc le même numéro. On imagine l’utilité de l’appareil dans les situations où vous n’avez pas envie de transporter un lourd et encombrant téléphone, lorsque vous pratiquez des activités sportives à l’extérieur par exemple. Même s’il est vraiment mini (50 x 97 mm, avec une épaisseur de 7,4 mm), il exécute une version complète d’Android 8.1 et toutes les applications de la boutique Google Play Store. Son écran LCD est bien sûr très petit avec 3,3 pouces de diagonale. Les performances sont modestes avec un Snapdragon 435 associé à 3 Go de RAM et 32 Go de stockage, mais ce n’est certainement un appareil destiné à un usage intensif. Le gros point faible semble être la batterie selon les premiers tests de l’appareil. Si on trouve le Palm Phone plutôt amusant et malin chez The Verge, on le trouve médiocre en tout chez Ars Technica. Les avis sont contrastés…

The Verge, “The new Palm is a tiny phone to keep you away from your phone.”

Ars Technica, “Palm Phone Review: Fun, endearing, and bad at everything.”

 

Partager l’article :