Spiria logo.

OP, un SoC signé Google

OP/Google.

Image © OP/Google.

Lors de la réalisation de son banc d’essai du nouveau Samsung Chromebook Plus, le journaliste Dieter Bohn avait été surpris par les performances tout à fait respectables de ce Chromebook, qui ne coûte que 450 USD et qui est à base d’un SoC (System on a Chip) ARM. Les processeurs ARM allaient-ils enfin talonner les Intel dans le monde des ordinateurs portables ? Dieter Bohn notait alors que le processeur responsable de ces bonnes performances était un mystérieux OP1, fabriqué par Rockchip. Il a par la suite découvert qu’OP était une marque de commerce déposée par… Google. Nous savions déjà que Google apportait son aide technologique aux fabricants de Chromebooks, mais on était loin d’imaginer que cela irait jusqu’à la conception de processeurs ARM optimisés pour Chrome OS. Google s’est bien gardé pour l’instant de communiquer sur sa nouvelle marque de processeurs et le site dédié à la marque est complètement anonyme, ne faisant aucune référence à son propriétaire.

The Verge, “Solving the mystery behind the OP1 processor in the Chromebook Plus.”

Partager l’article :