Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
10 septembre 2018.

Nouvelle puce Qualcomm pour les montres Android

Snapdragon Wear 3100 Platform.

Snapdragon Wear 3100 Platform. © Qualcomm.

Qualcomm lance un nouveau processeur pour montres et autres appareils “wearables”, le Snapdragon Wear 3100, destiné à prolonger la durée de vie de la batterie, à améliorer l’affichage permanent et à offrir plus de polyvalence. Voilà qui va soulager l’industrie qui attendait une nouvelle puce depuis 2 ans et demi. La grande nouveauté est l’adjonction d’un coprocesseur à très faible consommation qui gère une grande partie des tâches quand la montre n’est pas manipulée par son utilisateur, ce qui permet de prolonger l’autonomie de façon très appréciable. Ce coprocesseur alimente ainsi les capteurs et l’affichage ambiant, tout en consommant jusqu’à 20 fois moins d’énergie que le processeur principal. Une autre fonction intéressante : si la charge de la batterie devient faible (moins de 20 %), le processeur stoppe WearOS, ce qui permet d’avoir une montre qui donne encore l’heure pendant près d’une semaine. Le nouveau processeur devrait être présent dans les prochains modèles de Fossil, Louis Vuitton et Montblanc d’ici la fin de l’année.

Circuit Breaker, “Qualcomm finally has a new chip for the next generation of Android smartwatches.”

 

Partager l’article :