Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
02 novembre 2018.

Ne mentez pas au garde-frontière numérique

Passport.

© iStock.

L’Union européenne a lancé un projet iBorderCtrl afin de contrôler de façon plus approfondie les ressortissants de pays tiers qui veulent franchir les frontières de l’espace de Schengen. Les utilisateurs feront ainsi face à un garde-frontière numérique qui leur demandera de numériser leurs passeports et visas, et qui leur posera les questions habituelles. Grâce à l’intelligence artificielle, le système analysera les réponses et les micro-expressions de l’utilisateur pour déterminer s’il ment dans ses réponses. iBorderCtrl évaluera le risque représenté par le voyageur et décidera s’il lui donne le QR code qui permet de passer les barrières. Un essai de six mois aura lieu prochainement à quatre postes frontaliers en Hongrie, en Grèce et en Lettonie. Il est probable que l’expérience soit aussi, sinon plus, stressante qu’avec un agent humain pour les premiers cobayes de la technologie.

Mashable, “AI lie detector to be trialled at border control points in the EU.”

 

Partager l’article :