Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
16 janvier 2020.

Microsoft veut être carbonégative

Microsoft President Brad Smith, Chief Financial Officer Amy Hood and CEO Satya Nadella.

Brad Smith, président de Microsoft, Amy Hood, chef de la direction financière, et Satya Nadella, PDG. © Brian Smale, Microsoft.

Annulant la totalité de ses émissions de carbone grâce à l’achat d’énergie renouvelable et de compensations, Microsoft était déjà carboneutre depuis 2012. Aujourd’hui, l’entreprise a annoncé l’ambitieux plan d’être carbonégative d’ici 2030, c’est à dire séquestrer plus de carbone qu’elle n’en produit. Elle promet même, d’ici 2050, d’éliminer de l’environnement tout le carbone que Microsoft a émis depuis sa création en 1975, soit directement, soit par sa consommation électrique. Aussi, la société lance une initiative visant à aider ses fournisseurs et ses clients du monde entier à réduire leur propre empreinte carbone, ainsi qu’un nouveau fonds d’innovation climatique de 1 milliard de dollars dédié à l’accélération du développement des technologies de réduction, de capture et d’élimination du carbone. Microsoft promet de publier un rapport annuel qui rendra compte de ses progrès de façon transparente, s’appuyant sur des normes mondiales rigoureuses en matière de rapports. Elle a par ailleurs annoncé le lancement d’un nouveau « calculateur de développement durable » pour aider les clients d’Azure à suivre les émissions estimées de leurs services Azure avec un tableau de bord Power BI.

YouTube, “Explainer: Understanding the Math Behind Microsoft’s Commitment to Become Carbon Negative by 2030.”

The Verge, Justine Calma, “Microsoft wants to capture all of the carbon dioxide it’s ever emitted.”

Official Microsoft Blog, Brad Smith, “Microsoft will be carbon negative by 2030.”

 

Partager l’article :