Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
27 septembre 2018.

Machines à voter vulnérables

ES&S iVotronic DRE.

ES&S iVotronic DRE. © iStock.

Un nouveau rapport dévoile que les machines à voter utilisées dans 26 États américains et dans le District de Columbia ont une importante faille de sécurité. Il s’agit d’une faille dans la procédure de mise à jour des machines Model 650 fabriquées par Election Systems & Software. Cette faille avait déjà été identifiée dans un rapport commandé par le secrétaire d’État de l’Ohio en 2007… La fabrication des Model 650 a cessé en 2008, mais, même si elles sont techniquement obsolètes, elles sont toujours largement utilisées aux États-Unis. En outre, les chercheurs ont découvert d’autres failles sur le Model 650 et des failles sur de nombreux autres modèles courants de machines à voter. Ainsi, une autre machine, utilisée dans 18 États, a pu être piratée en seulement deux minutes, alors qu’il faut en moyenne six minutes pour voter. Inquiétant pour la démocratie. D’éminents experts appellent les autorités nationales et locales à recourir à des bulletins de vote en papier et à des audits postélectoraux afin d’atténuer les risques liés à la cybersécurité.

DEF CON, “Report on Cyber Vulnerabilities in U.S. Election Equipment, Databases, and Infrastructure [PDF].”

CNET, “Half of US states using voting machines with a known vulnerability, says report.”

 

Partager l’article :