Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
14 juin 2018.

Licenciements massifs chez Tesla

The Tesla Motors World Headquarters in Palo Alto.

Le siège de la société Tesla Motors à Palo Alto. © iStock.

Les affaires ne vont décidément pas bien chez Tesla. En effet, l’entreprise a annoncé mardi dernier à ses employés qu’elle réduira d’environ 9 % sa force de travail. Tesla emploie actuellement près de 46 000 personnes. Cette réorganisation entraînera la suppression d’environ 4 100 emplois. À la mi-mai, le PDG de Tesla, Elon Musk, avait averti que l’entreprise entreprenait une « réorganisation en profondeur » et qu’elle allait aplatir sa structure de gestion. “Pour être clair, Tesla continuera d’embaucher des talents exceptionnels dans des postes stratégiques à mesure que nous avançons et il y a toujours un important besoin de personnel de production supplémentaire”, a déclaré M. Musk dans sa lettre aux employés mardi. “Je veux aussi souligner que nous prenons cette décision difficile pour ne plus jamais avoir à refaire ça.” Dans un tweet, il a ajouté que les réductions étaient “difficiles, mais nécessaires”. Par ailleurs, la journaliste Alison Griswold de Quartz a noté que le nombre d’offres d’emploi chez Tesla a fortement chuté, passant de 3 214 le 10 mai à 1 985 le 12 juin. L’entreprise a retiré 64 postes offerts du 10 juin au 11 juin seulement. Dans ce contexte, on peut douter que l’entreprise atteigne ses objectifs de production pour la Model 3. Aussi, environ un quart des clients américains qui avaient précommandé la Model 3, lassés d’attendre, ont déjà demandé le remboursement de leur dépôt de 1 000 $.

CNBC, “Tesla to cut 9% of jobs in ‘difficult but necessary’ reorganization.”

Quartz, “Another red flag for Tesla: job openings have plummeted.”

 

Partager l’article :