Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
29 juillet 2019.

La sécurité des livraisons par drone

Post-Drohnen.

Post-Drohnen. © Poste suisse.

Les livraisons par drone, ce n’est pas encore tout à fait au point et cela soulève de légitimes questions quant à la sécurité. Pour exemple, la Poste Suisse vient de suspendre son projet pilote de livraison par drone après un second crash. Depuis près d’un an, la Poste Suisse et Matternet, une startup californienne, collaboraient à un service de livraison de drones dans trois villes (Zürich, Bern et Lugano). Les drones transportaient des échantillons de laboratoire entre des hôpitaux, bien plus rapidement et efficacement qu’avec un transport terrestre classique. En janvier dernier, le service avait déjà effectué environ 3 000 vols réussis, mais un amerrissage incontrôlé le 25 janvier sur le lac de Zurich, en raison d’un problème sur l’unité GPS, a mis les choses en suspens jusqu’en avril. Après la reprise de l’expérimentation, un deuxième accident survenu en mai a entraîné une nouvelle suspension du service pour une période indéfinie par la Poste Suisse. Dans ce cas, qui est plus préoccupant, le drone de 10 kg s’est écrasé après un dysfonctionnement de son parachute « dans une zone boisée du quartier universitaire de Zurich, à 50 mètres seulement d’un groupe d’enfants de maternelle », selon le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Apple Watch.

© Stadtpolizei Zürich.

YouTube, “Transportation of laboratory samples by drone.”

IEEE Spectrum, “Swiss Post suspends drone delivery service after second crash.”

 

Partager l’article :