Spiria logo.
dans «  Brèves technos », 
10 octobre 2018.

La fin de Google Plus

Google Plus Rip.

© Google/iStock/Spiria.

Au cas où vous l’ignoreriez, Google Plus, le réseau social lancé en 2011 pour contrer l’hégémonie de Facebook, existe encore. Mais plus pour très longtemps… Après que le Wall Street Journal a révélé que les données personnelles de plus d’un demi-million d’utilisateurs avaient été exposées de 2015 à mars 2018, Google a décidé de sortir la hache pour achever son réseau social déjà moribond. Pendant toute la période, les API destinées aux développeurs permettaient d’avoir accès aux informations de profil non marquées comme publiques, y compris les noms complets, les adresses électroniques, les dates de naissance, le sexe, les photos de profil, les lieux habités, l’occupation, etc. Le plus étonnant de la part de l’entreprise est qu’elle s’est bien gardée d’informer le public de cette faille, en partie par crainte d’atteinte à l’image de Google. Si la version grand public va disparaître d’ici une dizaine de mois, Google continuera à mettre Google Plus à la disposition des utilisateurs professionnels.

Ars Technica, “Google+ shutting down after data leak affecting 500,000 users.”

 

Partager l’article :