Passer au contenu principal
Spiria black logo
dans « Brèves technos »,
 13 novembre 2017

La Chine, une superpuissance du calcul

神威·太湖之光.

Supercalculateur TaihuLight, 125 pétaflops. © Centre National de Supercalcul de Wuxi.

La Chine a pris pas moins de 202 places dans la liste annuelle des 500 supercalculateurs les plus rapides au monde, les États-Unis n’en détenant que 143, leur plus bas niveau depuis la création du classement il y a 25 ans. La puissance des supercalculateurs est cruciale pour certains domaines scientifiques les plus importants de notre époque, comme la modélisation météorologique, l’étude du climat, l’astrophysique, la physique des particules, pour n’en citer que quelques-uns. On voit ainsi que la Chine investit davantage dans les sciences pour tenter de devenir une superpuissance technologique, alors que les États-Unis cèdent peu à peu leur place de leader mondial.

Cnet, “China’s supercomputers race past US to world dominance.”

 

Partager l’article :