Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
29 octobre 2018.

IBM achète Red Hat

IBM, London.

© iStock.

IBM a annoncé qu’elle allait procéder à l’acquisition de Red Hat pour le montant conséquent de 34 milliards de dollars US. Red Hat, fondée en 1994, s’était fait connaître par une distribution Linux portant son nom qui fut largement utilisée jusqu’à son abandon en 2004. L’entreprise avait alors décidé de s’adresser exclusivement aux entreprises avec la distribution Red Hat Enterprise Linux, la clientèle grand public étant redirigée vers la distribution Fedora, un projet communautaire soutenu par Red Hat. Depuis des années, Red Hat s’est positionné comme un acteur important des logiciels et outils pour les serveurs et le nuage. C’est ce qu’IBM achète, souhaitant muscler son offre infonuagique face aux deux géants du secteur, Amazon (AWS) et Microsoft (Azure). IBM offre de payer comptant pour acheter toutes les actions de Red Hat à 190 $ chaque. Les actions de Red Hat avaient clôturé à 116,68 $ le vendredi précédant l’annonce de la transaction. Si elle est menée à terme, cette transaction sera la 3e plus importante de l’histoire de la tech aux États-Unis (après la fusion acquisition de Dell et AMC à 67 milliards et l’achat par JDS Uniphase du fabricant de composants optiques SDL pour 41 milliards). Red Hat deviendra une unité indépendante au sein de la division Hybrid Cloud. Un pari audacieux pour la vénérable International Business Machines Corporation.

The Register, “Official: IBM to gobble Red Hat for $34bn – yes, the enterprise Linux biz.”

Ars Technica, “This is fine: IBM acquires Red Hat.”

 

Partager l’article :