Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
12 juillet 2018.

Grosse offensive de Teams de Microsoft

Microsoft Teams.

Teams. © Microsoft.

On dirait que Microsoft souhaite casser les reins de Slack et s’imposer sur le marché des logiciels de clavardage/messagerie pour entreprise. En effet, le logiciel est désormais proposé gratuitement. Certes, la version gratuite a quelques limitations, mais elles sont bien moindres que celles de l’offre gratuite de Slack. Microsoft n’a par exemple pas de limites sur le nombre de messages archivés que l’on peut voir, alors que sur Slack, c’est limité à 10 000 messages, ce qui peut être très vite atteint dans une entreprise de quelques dizaines de personnes et rend l’outil peu utilisable de façon sérieuse. Teams prend également en charge les appels vocaux et les vidéos de groupe ; la version gratuite de Slack est limitée aux appels vidéo 1:1. Microsoft fait également la promotion de nouvelles fonctionnalités à venir plus tard cette année comme une fonction qui rend flou l’arrière-plan lors d’un appel vidéo, ce qui sera un ajout bienvenu pour ceux d’entre nous qui travaillent à la maison. Plus de problème avec les pièces en désordre et les chats farceurs qui conspirent si souvent pour donner aux télétravailleurs un air peu professionnel.

Ars Technica, “Microsoft finally gives Teams what it needs to take on Slack: A free version.”

 

Partager l’article :