Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
06 décembre 2018.

Edge passe à Chromium

Microsoft Edge.

Edge. © Microsoft.

Microsoft va remplacer son actuel navigateur Edge, qui utilise EdgeHTML, son propre moteur de rendu, et Chakra, son propre moteur JavaScript, par un nouveau navigateur basé sur Chromium (moteur de rendu Blink associé au moteur JavaScript V8). Ce nouveau navigateur porte pour le moment le nom de code Anaheim, du nom d’une ville de la banlieue de Los Angeles.

Depuis son lancement avec Windows 10, Edge n’a jamais réussi à atteindre les 5 % de part de marché. Le logiciel a été handicapé par des débuts poussifs, avec des premières itérations qui étaient fonctionnellement rudimentaires et qui n’offraient pas la stabilité qu’on aurait pu souhaiter, ainsi que par ses liens trop serrés avec le système d’exploitation. Malgré ses progrès ultérieurs, Edge n’a jamais réussi à séduire. Microsoft a même dernièrement fait une tentative désespérée pour garder ses utilisateurs. Certains moqueurs appelaient Edge « l’utilitaire qui sert à installer Chrome ».

Avec cet abandon, Microsoft cessera de consacrer trop de temps et d’argent sur une technologie qui n’arrivait pas à conquérir son public. Le choix de Chromium permettra aussi de faire facilement des choses auparavant très difficiles, comme la sortie de versions Windows 7 et macOS de Edge.

Ars Technica, “Edge dies a death of a thousand cuts as Microsoft switches to Chromium.”

 

Partager l’article :