Passer au contenu principal
Spiria black logo
dans « Brèves technos »,
 19 septembre 2017

Drone à la recherche du colis perdu

RFly drone.

Drone RFly. © MIT Media Lab/Fadel Adib & Jimmy Day.

Trouver une aiguille dans une botte de foin, c’est un peu le défi que doivent souvent affronter les gestionnaires de stocks. Des boîtes, des colis, et même des palettes entières peuvent avoir été mal placées ou déplacées en oubliant d’enregistrer la nouvelle position. Cela entraîne des pertes de temps pour les employés qui doivent faire des recherches et des ventes ratées quand on n’arrive pas à localiser assez vite les marchandises égarées. Un groupe du MIT Media Lab (Massachusetts Institute of Technology) a décidé de trouver une solution à ce problème en ayant recours aux drones et aux puces RFID. Ces puces sont de plus en plus courantes dans l’industrie de la logistique. Sous forme d’étiquettes, elles permettent de faire le suivi des colis et remplacent les codes à barres. L’avantage du RFID sur les systèmes de reconnaissance optique, c’est que l’étiquette demeure toujours lisible, même cachée. L’idée est donc d’attacher un relais RFID à un drone qui peut ainsi analyser toutes les étiquettes RFID en volant dans l’entrepôt et transmettre sans-fil ces informations. Le prototype testé par l’équipe a réussi par triangulation à situer une boîte dans un entrepôt avec une erreur de seulement 19 cm. Le système est capable de traiter jusqu’à 100 étiquettes par seconde. La prochaine étape sera de rendre le drone autonome, c’est-à-dire de ne plus avoir besoin d’un opérateur qui le télécommande.

IEEE Spectrum, “MIT builds drone-based RFID relay to track boxes in warehouses.”

MIT Media Lab, “RFly: Drones that find missing objects using battery-free RFIDs.”

 

Partager l’article :