Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
 
26 février 2020.

Conférence des développeurs de jeu menacée

COVID-19.

COVID-19. © iStock.

Après l’annulation du Mobile World Congress, c’est au tour de la Game Developers Conference, qui doit se tenir du 16 au 20 mars à San Francisco, d’être menacée par le COVID-19. Même si l’organisateur assure que la conférence se tiendra bel et bien, c’est de plus en plus de grands acteurs de l’industrie qui annulent leur participation. John Riccitiello, le CEO d’Unity Technologies, a déclaré dans une note qu’il déconseillait à tous ses employés de se rendre à la GDC et que l’entreprise n’aurait pas de présence physique à la conférence. Peu après, c’était au tour de son concurrent Unreal Engine/Epic Games d’annoncer son retrait. Parmi les annulations, on compte aussi Microsoft/Xbox, Sony/PlayStation, Electronic Arts, Facebook/Oculus, le studio japonais Kojima Productions, et la liste est sans doute loin d’être terminée. Au fur à mesure de ces annonces se profile le spectre d’une annulation de la conférence, comme cela s’était produit pour le MWC à Barcelone où les organisateurs s’étaient résignés à lâcher prise après une cascade de défections de la part de grands noms du mobile. À ce jour, 9 cas d’infection au COVID-19 ont été confirmés en Californie.

Par ailleurs, Facebook a annoncé l’annulation de sa conférence annuelle de développeurs F8, qui devait se tenir les 5 et 6 mai à San Jose en Californie, où environ 5 000 personnes étaient attendues.

The Verge, Megan Farokhmanesh, “GDC ‘moving forward as planned’ as Epic, Microsoft, and others pull out over coronavirus concerns.”

 

Partager l’article :