Spiria logo.

BionicWheelBot, l’araignée bionique

BionicWheelBot.

BionicWheelBot. © Festo AG & Co. KG.

Le BionicWheelBot est un nouveau robot octopode dont le design est inspiré par l’araignée gymnaste (cebrennus rechenbergi), un arthropode découvert il y a une dizaine d’années dans le désert du Sud marocain et dont la locomotion est adaptée aux dunes. La machine est développée par l’entreprise allemande Festo à qui l’on doit précédemment un kangourou bionique, un bras robotique en forme de trompe d’éléphant, et déjà une incursion dans le monde des insectes avec des robots en forme de fourmi et de papillon. Les pattes du BionicWheelBot sont contrôlées par 15 moteurs situés dans les articulations et le corps. Comme l’araignée gymnaste, il peut rouler en boule en rentrant six de ses pattes et en utilisant les deux autres pour pousser sur le sol à chaque rotation. Grâce à un capteur inertiel intégré, le robot connaît sa position et quand exercer une poussée. Festo a présenté en même temps une élégante chauve-souris roussette bionique, baptisée BionicFlyFox, qui peut voler de façon semi-autonome dans un espace défini en communiquant avec un système de suivi de mouvement qui enregistre constamment sa position (ce sont les caméras mobiles que nous pouvons observer dans la vidéo ci-dessous). Ses ailes font 2,28 m d’envergure totale et la machine pèse 580 g. Ces deux robots sont des exercices de style destinés à démontrer les capacités de l’entreprise en matière de design bionique et ne sont pas destinés à devenir des produits commerciaux.

BionicFlyFox.

BionicFlyFox. © Festo AG & Co. KG.

Circuit Breaker, “This bionic spider can curl up and do somersaults.”

 

Partager l’article :