Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
22 novembre 2018.

Troublant, mais touchant : Affetto, tête robotique

Affeto Robot.

Affeto. © Université d’Osaka.

Un trio de l’Université d’Osaka travaille sur une tête androïde depuis 2011 et ils font des progrès. En déformant 116 micropoints de l’anatomie faciale, le visage artificiel peut soulever les paupières, pincer les lèvres ou encore libérer tous les traits du visage. Il explore des expressions plus nuancées, allant du questionnement à la réflexion, de la contemplation à la ruse, de la détente à la vigilance. Il n’émet pas un son, alors le regarder est étrangement paisible et méditatif. Si tous les enfants étaient aussi calmes, j’en aurais peut-être un. D’ici là, une tête de robot fera l’affaire.

Osaka University, “Researchers in Japan Make Android Child’s Face Strikingly More Expressive.”

TechCrunch, “Affetto is the wild-boy-head robot of your nightmares.”

 

Partager l’article :