Adieu Perl 6, bonjour Raku

Camelia, the Raku mascot.

Camelia, la mascotte de Raku. © Larry Wall.

Des rumeurs de changement de nom pour Perl 6, dérivé du langage de script développé à l’origine par Larry Wall en 1987, courraient depuis des mois. Il faut savoir que le plus gros problème de Perl 6 est qu’il n’est pas significativement rétrocompatible avec Perl 5 et que beaucoup ne le considèrent même pas comme faisant partie de la même famille. La communauté Perl 6 est partagée entre ceux qui considèrent Perl 6 comme une langue sœur de Perl 5 et ceux qui considèrent Perl 6 comme un successeur de Perl 5. L’idée de trouver un nouveau nom avait alors surgi. On avait alors hésité entre Camelia et Raku. Ce sera finalement Raku, une dénomination approuvée par Larry Wall à l’occasion du PerlCon 2019 à Riga. Comme on pouvait s’y attendre, ce changement a suscité d’autres controverses au sein de la communauté. Le nom Perl 6 est utilisé depuis près de 20 ans et de nombreux membres de la communauté ont investi temps, efforts et énergie émotionnelle pour développer et défendre Perl 6. Cela rend ce changement douloureux pour certains. Dieu que l’on aime les psychodrames dans les communautés open-source. Longue vie à Raku !

YouTube, “Larry Wall greeting PerlCon attendees in Riga 2019.”

The Register, Thomas Claburn, “We, Wall, we, Wall, Raku: Perl creator blesses new name for version 6 of text-wrangling lingon.”

 

Cette entrée a été publiée dans Brèves technos
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article