Retour sur la conférence DevTeach

DevTeach Montréal 2016

La semaine passée avait lieu la conférence DevTeach à Montréal. Historiquement, DevTeach se voulait une conférence pour les développeurs utilisant les technologies Microsoft. Mais l’édition de la semaine passée marquait une certaine évolution avec la présence d’un parcours de formation mobile et JavaScript, nommé “Front-end” pour l’occasion.

L’événement avait lieu à l’hôtel Omni Mont-Royal, en plein centre-ville. La configuration des salles était bonne et le site facile d’accès. Nous y avons été très bien accueillis. À noter le choix de ne pas avoir de salle à manger pour les repas : après être servis au buffet, nous étions incités à nous éparpiller dans les aires de repos et d’exposition, afin de favoriser le réseautage. Mais, cette stratégie n’a pas semblé avoir un réel succès.

DevTeach Montréal 2016

La présentation inaugurale

La conférence a débuté sur les chapeaux de roues avec un “keynote” livré par Carl Franklin et Richard Campbell (du populaire site .NET Rocks), qui nous ont présenté une histoire du développement logiciel à travers les vingt dernières années et ont fini par leur vision de l’avenir. La présentation avait un ton humoristique, très efficace, et proposait des pistes de réflexion très intéressantes sur le futur de l’informatique et du développement de logiciel.

La conférence

Nous étions impliqués dans l’événement à trois niveaux : exposant-commanditaire, présentateur et visiteur.

Comme exposant, il était un peu difficile d’être visible et facile d’accès — en particulier le premier jour —, mais l’équipe organisatrice était à l’écoute et a déployé de réels efforts pour stimuler la prise de contact et les discussions. Somme toute, nous avons fait plusieurs belles rencontres.

Comme présentateur, notre collègue Joel Lord a été traité aux petits oignons. L’accueil des orateurs est définitivement une force de DevTeach. Nous nous sommes toutefois rendu compte que le parcours de formation JavaScript/Front-end dans lequel nous étions positionnés attirait moins les visiteurs.

Les présentations

L’offre de présentations de DevTeach était imposante : mis à part le parcours “Front-end”, il y avait :

  • un parcours “back-end”, qui traitait principalement de ASP.NET, ASP.NET Core et ce qui s’y rattache ;
  • un parcours “architecture logicielle”, où l’on discutait au plus haut niveau des pratiques de développement ;
  • un parcours “cloud”, qui traitait essentiellement de Azure ;
  • et un parcours “big data”, très fortement orienté sur SQL Server.

Au total, il y a eu plus de 85 sessions et il serait beaucoup trop long de parler de chacune d’entre elles. Voici donc les tendances relevées durant les trois jours de la conférence :

JavaScript

L’offre autour du “petit nouveau” était variée : plateforme, langage, outils. Le niveau d’expertise était plutôt “débutant”. Cependant, les sujets étaient très pertinents en regard des tendances actuelles de l’industrie.

.NET :

On ne traite plus beaucoup de .NET — le framework — tout court, mais bien plus d’intégration (Azure, OpenID, services). On parle aussi de ASP.NET Core, qui sera très bientôt prêt pour la production. En somme, on sent la maturité de la technologie dans la présentation de ces sujets. La qualité des présentations était très bonne, très égale.

Azure

DevOps, DevOps… et… encore DevOps. Le mot à la mode était bien présent à DevTeach et on a pu voir que les prochaines évolutions d’Azure et Visual Studio Team Services essaieront de répondre à l’appel. À l’image des sujets .NET, on sent que les présentations Azure sont matures et la qualité était généralement au rendez-vous. À noter toutefois, le parcours de formation nommé “cloud” ne discutait en fait que d’Azure, aucun autre fournisseur/plateforme n’était présenté.

Architecture et pratiques

Les sujets de plus haut niveau étaient variés et souvent bien présentés. Les meilleures prestations sur ces thématiques ont souvent adopté un style “lancer la réflexion”. Les orateurs qui ont tenté d’aller plutôt dans le détail ont eu un succès plus mitigé. À noter que la tendance DevOps et Microservices était présente dans les sujets vedettes.

En fin de compte, l’expérience DevTeach fut très satisfaisante. L’insertion de sujets sur les technologies front-end semble une bonne idée et nous espérons voir cette offre murir dans les prochaines éditions. Nous comptons bien répéter l’expérience.

DevTeach Montréal 2016

 

Découvrez nos histoires
à succès.

Un projet de développement logiciel?
Contactez-nous!  

Cette entrée a été publiée dans Applications web
par Michel Dupont.
Partager l’article