Aider une équipe à gérer de lourdes contraintes

Dans le monde du développement Agile, il y a toujours des changements à prévoir et les équipes sont généralement habituées à les gérer. Mais un changement s’accompagne parfois d’une contrainte si forte qu’il semble presque impossible à surmonter, ce qui met une importante pression sur l’équipe. Cependant, comme nous l’avons vu dans un article précédent, la contrainte est souvent une importante source d’innovation. C’est pourquoi il est si important de diriger et de soutenir une équipe à travers les différents défis auxquels elle doit faire face. De plus, les contraintes et le leadership aident l’équipe à répondre aux attentes les plus élevées.

Voici quelques conseils qui peuvent vous venir en aide :

Une contrainte très lourde peut souvent être considérée par les membres de l’équipe comme impossible à surmonter à première vue, ce qui entraîne des réactions négatives. Rappeler à l’équipe votre confiance dans sa capacité à trouver une solution, et passer en revue les différents processus et phases qui mènent à la découverte d’une solution aidera grandement l’équipe à vivre avec le doute et l’incertitude de la situation.

En tant que chef d’équipe, votre rôle consiste à aider votre équipe à atteindre son objectif et à tirer des leçons de l’expérience. Évitez d’imposer vos idées à l’équipe ; assurez-vous plutôt que chacun se sente à l’aise d’exprimer les siennes. Aucune idée ne devrait être passée sous silence par crainte d’être jugée ou de subir une pression des pairs.

Assurez-vous que toutes les idées peuvent être remises en question par les membres de l’équipe et que des résultats constructifs découlent de ces remises en question. La pensée critique permet d’éviter la pensée de groupe au sein d’une équipe et aide à atteindre des sommets. L’équipe doit être consciente que ce qui peut être mis en question est l’idée et non la personne qui l’a proposée.

Le fait de ne pas imposer vos idées à l’équipe ne signifie pas que vous n’avez pas votre mot à dire sur ce que l’équipe propose. Si la solution ne répond pas à vos attentes, ou si vous croyez qu’il y a une meilleure façon de procéder, vous pouvez mettre l’équipe au défi. Une bonne façon de le faire est de poser des questions de fond pour amener le groupe à comprendre comment les choses pourraient être mieux faites et à apprendre à être plus critique à l’égard de leurs conclusions.

Les membres de l’équipe doivent savoir que vous et l’organisation êtes là pour les soutenir. Ils doivent avoir confiance que vous vous occuperez de toutes les questions qui ne sont pas directement liées au problème qu’ils essaient de résoudre et que vous leur accorderez le temps, le budget, les talents et les ressources nécessaires.

La voie vers la solution optimale passe par les succès et les échecs. Les conséquences d’un échec ne devraient jamais être l’amertume ou le blâme. L’échec est une occasion pour l’équipe de comprendre ce qui a mal tourné et ce qui a bien fonctionné, et de décider de la suite des opérations. L’échec est une source de connaissance et de meilleure compréhension du problème. Il est une nouvelle étape dans le voyage intellectuel vers la solution définitive. Utilisez l’échec comme une rampe de lancement pour atteindre un niveau supérieur.

Les accomplissements modestes comme les grandes victoires aident à créer une énergie positive et une attitude constructive.

Célébrez les accomplissements tout au long du processus pour motiver l’équipe.

N’oubliez pas que la solution qui semble la plus simple est en fin de compte souvent celle qui a demandé le plus de travail et d’inventivité : trouver des solutions simples est très difficile.

Découvrez nos histoires
à succès.

Un projet de développement logiciel?
Contactez-nous!  

Cette entrée a été publiée dans Stratégie
par Mathieu Villegas.
Partager l’article