Logo Spiria

7 risques associés à la migration d’une base de données vers le nuage (DBaaS)

26 janvier 2023.

La migration d’une base de données vers le nuage devient une option de plus en plus populaire pour les entreprises qui cherchent à améliorer la gestion de leurs données et à réduire leurs coûts.

Selon des chiffres d’IDC, deux tiers des entreprises ont déjà entamé le processus de migration et la plupart des autres envisagent de le faire dans les trois prochaines années. Cependant, comme tout changement majeur, la migration vers une base de données en tant que service (DBaaS) s’accompagne de son propre ensemble de risques qui doivent être soigneusement pris en compte. Sans une vigilance suffisante et une atténuation des risques, une telle migration peut entraîner des dépassements de coûts et des retards, et de ce fait, ne pas entraîner les bénéfices commerciaux attendus.

Nous allons explorer ici sept des risques les plus importants associés à la migration d’une base de données vers le nuage : la sécurité, la conformité, la souveraineté, l'intégrité des données, la performance, les coûts et le verrouillage. Nous fournirons également des informations sur la manière d’atténuer ces risques et de garantir une migration réussie. En comprenant et en traitant ces risques, les entreprises peuvent profiter des avantages des bases de données en nuage tout en minimisant les impacts négatifs potentiels.

Risque lié à la sécurité

L’une des plus grandes préoccupations lors de la migration d’une base de données vers le nuage est la sécurité. Les données stockées dans le nuage peuvent présenter un risque accru de piratage, de violation et d’accès non autorisé. Pour atténuer ces risques, les entreprises doivent s’assurer que leur fournisseur de DBaaS a mis en place des mesures de sécurité solides, telles que le cryptage, l’authentification multifactorielle et des audits de sécurité réguliers.

Risque lié à la conformité

Les entreprises qui stockent des données sensibles, telles que des informations personnelles ou des informations financières, doivent se conformer à des réglementations telles que l’HIPAA, le PCI-DSS ou le RGPD. La migration d’une base de données vers le nuage peut exposer une entreprise à un risque de non-conformité si le fournisseur ne répond pas lui aussi aux exigences réglementaires nécessaires.

Risque lié à la souveraineté

La souveraineté des données est le concept selon lequel les données sont stockées et gérées dans un lieu géographique spécifique, et elle devient de plus en plus importante en raison des nouvelles réglementations sur les données. Lorsqu’une entreprise migre sa base de données vers le nuage, elle peut ne pas avoir le contrôle de l’endroit où ses données sont stockées et traitées, ce qui peut l’exposer à un risque de non-conformité aux lois sur la souveraineté des données. Pour atténuer ce risque, les entreprises doivent s’assurer que leur fournisseur de nuage offre la possibilité de stocker et de traiter les données dans des lieux géographiques spécifiques.

Risques de perte de données

Lors de la migration d’une base de données vers le nuage, il existe un risque de perte de données en raison d’une erreur humaine, de défaillances du système ou autres catastrophes imprévisibles. Pour atténuer ce risque, les entreprises doivent mettre en place un plan de reprise après sinistre et sauvegarder régulièrement leurs données.

Risque lié aux performances

La migration d’une base de données vers le nuage peut également entraîner des problèmes de performances, tels que des temps de requête lents et une latence du réseau. Cela peut être dû à une configuration inadéquate, à des ressources insuffisantes ou à un manque de surveillance et d’optimisation. Pour atténuer ces risques, les entreprises doivent travailler en étroite collaboration avec leur fournisseur de services afin de garantir une configuration adéquate et des ressources suffisantes.

Risque lié aux coûts

Les coûts associés à l’utilisation d’un DBaaS n’offrent pas toujours une visibilité suffisante sur le moyen et le long terme. Les grilles tarifaires ne sont pas toujours d’une grande transparence et l’entreprise n’est pas à l’abri d’une augmentation significative des prix. Aussi, des attentes en d’optimisation des performances peuvent encourager à demander au fournisseur d’augmenter les opérations d’entrée/sortie par seconde (IOPS), la puissance de calcul ou la taille de la mémoire, ce qui peut assez vite alourdir la facture et avoir des répercussions conséquentes sur le long terme.

Risque de verrouillage

Lorsqu’une entreprise migre sa base de données vers le nuage, elle devient dépendante d’un fournisseur de DBaaS pour le stockage et la gestion de ses données. Cela peut entraîner une situation de verrouillage dans une technologie propriétaire, c’est-à-dire que l’entreprise ne peut pas aisément passer d’un fournisseur à l’autre sans coûts ou perturbations importants. Les données se trouvent d’une certaine manière prisonnières d’une solution. Pour atténuer ce risque, les entreprises doivent choisir un fournisseur de services infonuagiques qui offre une certaine souplesse et permet une migration facile des données. Il est aussi recommandé d’éviter l’utilisation d’outils infonuagiques propriétaires qui ne prennent pas efficacement en charge la réplication des données vers d’autres plateformes.

Pour résumer, la migration d’une base de données vers le nuage peut présenter de nombreux avantages, tels que des économies, une évolutivité et une accessibilité accrue, mais elle comporte également certains risques qui doivent être pris en compte et atténués. Les entreprises doivent choisir un fournisseur de services en nuage qui offre des mesures de sécurité solides, la conformité aux réglementations nécessaires et la possibilité de stocker et de traiter les données dans des lieux géographiques spécifiques. En outre, les entreprises doivent disposer d’un plan de reprise après sinistre, sauvegarder régulièrement leurs données et travailler en étroite collaboration avec leur fournisseur de services en nuage pour garantir une configuration adéquate et des ressources suffisantes. Si les risques ne sont pas en soi une raison suffisante de se détourner des DBaaS, il est important de les prendre en compte dès le départ, de bien les comprendre et de les atténuer dans le cadre d’une stratégie de migration soigneusement étudiée.

Partager l’article :