Spiria logo

Intéressé par la technologie (top)?

Vous recevrez hebdomadairement les articles de blogues écrits par nos développeurs, designers et geeks en tout genre.
Intéressé par la technologie?
Vous recevrez hebdomadairement les articles de blogues écrits par nos développeurs, designers et geeks en tout genre.

Récap techno de la semaine - № 155 - Lunettes Vaunt, pantoufles autonomes, drone Cleo, code iBoot, etc.

Lunettes Vaunt

Vaunt smart glasses.

Lunettes Vaunt. © Vjeran Pavic, The Verge.

Intel a dévoilé un prototype de lunettes connectées qui ressemblent à des lunettes tout à fait ordinaires et qui ne vous transforment donc pas en inquiétant cyborg comme le faisaient les défuntes Google Glass. Connectées via Bluetooth à un téléphone (Android ou iPhone), pesant moins de 50 grammes, sans caméra, ni microphone, ni boutons, les lunettes Vaunt n’ont pour l’instant qu’une principale fonction : l’affichage de notifications et d’informations contextuelles. Toute l’électronique et les batteries sont logées dans les branches. Les messages ne sont pas affichés sur un écran, mais projetés par un rayon laser de faible puissance (émis par une VCSEL — diode laser à cavité verticale émettant par la surface) directement sur votre rétine. Conséquence de la technologie, l’affichage est monochrome : tout s’affiche en rouge, dans une définition proche de 400 x 150 pixels. Et comme l’image est formée sur votre rétine, elle est toujours nette. L’autonomie serait de 18 heures. Intel proposera dans quelques mois un kit de développement pour un montant non communiqué.

The Verge, “Intel made smart glasses that look normal.”

 

Pantoufles sur auto-pilote

Self-driving slippers.

Self-driving slippers.

Pantoufles à conduite autonome. © Nissan.

Pour une auberge japonaise traditionnelle (ou ryokan), le constructeur Nissan a récemment mis au point un système permettant aux pantoufles d’aller rejoindre automatiquement leur place à l’entrée sur simple pression d’un bouton. Chaque pantoufle est équipée de minuscules roues, d’un moteur et de capteurs pour traverser le plancher du hall à l’aide de la technologie ProPilot Park de Nissan. Le géant de l’automobile a également intégré le système dans les tables et les coussins de l’hôtel, de sorte que les clients ont la chance de voir des chaussures et des meubles autonomes se mouvoir sur le sol. Selon Nissan, l’objectif était de « divertir les clients et de réduire la charge de travail du personnel », mais cela a surtout pour but de faire la promotion de l’auto Leaf, un modèle électrique et semi-autonome qui propose le système d’assistance à la conduite ProPilot. Bref, une amusante opération de marketing.

The Verge, “Forget self-driving cars — these self-driving slippers are the future we deserve.”

 

Cleo, un mini-drone en forme de beigne

Cleo Drone.

Drone Cleo. © Cleo Robotics.

Cleo Robotics a présenté un petit drone compact en forme de beigne, de la taille d’une paume de main (95 mm de diamètre, 33 mm d’épaisseur, pour une masse de 90 grammes). Avec une seule paire d’hélices sur un même axe à l’intérieur d’une coque annulaire, il peut se mettre dans une poche sans avoir besoin d’être démonté ou plié, et il n’y a aucune partie fragile à protéger sur son extérieur. Il fonctionne sur le principe de ventilateur canalisé. Les changements de direction du drone sont assurés via des “surfaces de contrôle dans le flux d’air” sur lesquelles le président de l’entreprise, Omar Eleryan, se montre fort peu disert. Le drone est promis très facile à utiliser, très pratique et très sûr. Cleo devrait être mis sur le marché de la sécurité professionnelle dans les 12 prochains mois, et l’entreprise espère proposer un drone grand public, au prix compétitif par rapport aux autres petits quadrirotors, d’ici la seconde moitié de 2019. Il faudra donc être patient.

IEEE Spectrum, “Cleo Robotics demonstrates uniquely clever ducted fan drone.”

 

Twitter gagne enfin de l’argent

Twitter.

© iStock.

Twitter a enregistré les premiers profits de sa déjà longue histoire. Son bénéfice net sur le dernier trimestre 2017 s’est chiffré à 91 millions USD sur un revenu de 732 millions, soit 12 cents par action. Son bénéfice ajusté s’est établi à 19 cents par action, dépassant la prédiction des analystes de 14 cents par action. Cependant, le nombre d’utilisateurs actifs par mois n’a pas progressé, stagnant à 330 millions. C’est à peine 4 % de plus que sur le dernier trimestre 2016. Twitter a perdu 2 milliards de dollars depuis son introduction en bourse, tandis que Facebook en gagnait 34 milliards.

Recode, “Twitter just reported its first profitable quarter ever, but didn’t add any new users in Q4.”

Recode, “Twitter has lost $2 billion since going public. Facebook has made $34 billion.

 

Le code source de iBoot sur GitHub

iOS iBoot.

© Spiria / iStock.

Au début du mois de février, iBoot, qui est le code qui gère la phase de démarrage des appareils mobile sous système d’exploitation iOS d’Apple, a fuité et a été publié sur GitHub. Apple a adressé à GitHub une demande de retrait de ce code conformément à la loi américaine dite Digital Millennium Copyright Act, ce qui confirmait par la même occasion qu’il s’agissait bien d’un code authentique. Bien que GitHub ait supprimé le code, il a été en ligne pendant quelques heures et a été diffusé sur d’autres plateformes. Cela peut avoir des effets néfastes et durables sur la sécurité des appareils mobile Apple, car le code pourrait être utilisé par ceux qui créent des logiciels de débridage (jailbreak) ou qui souhaitent contourner la protection des iPhone et iPad d’Apple. Le code qui a fuité provient cependant d’une version obsolète, iOS 9, mais il est très probable que des sections non négligeables de ce code se retrouvent dans la version plus récente.

Ars Technica, “Leak of iBoot code to GitHub could potentially help iPhone jailbreakers.”

 

Cette entrée a été publiée dans Récap de la semaine
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article