Spiria logo

Travailler chez Spiria

C’est quoi travailler chez Spiria ? Ce sont les Spiriens qui en parlent le mieux. Laissons la parole à 5 d’entre eux qui partagent ce qui fait de leur point de vue la spécificité de l’entreprise.

Concilier les exigences du travail et de la famille

Julien, analyste-programmeur et Scrum Master.

Julien, développeur sénior

Il y a toujours un moment où l’on doit concilier travail et vie personnelle. Que ce soit la livraison d’une nouvelle laveuse un mardi entre 9 et 17 heures, la visite d’un plombier pour un dégât d’eau dans la salle de bain, un rendez-vous chez le dentiste, la pose de pneus d’hiver ou encore cette rare fois où vous tombez malade. Il est toujours pratique de pouvoir ajuster l’horaire de sa journée, de manquer quelques heures pour les récupérer un autre jour ou de pouvoir travailler à l’occasion de la maison. Mais lorsque vous avez des enfants, c’est là que la réalité de la conciliation travail-famille vous devient essentielle. Il y a le transport des enfants au CPE et à la garderie qui vient gruger de précieuses minutes de votre journée. Les multiples rendez-vous de suivi chez le médecin et les vaccins au CLSC peuvent toujours se planifier, mais pas mal moins les appels de la garderie en fin de matinée qui vous demande de venir chercher votre enfant qui a (encore !) la gastro (et qui vous la donnera généreusement dans les prochains jours).

Si vous êtes moins chanceux, un de vos enfants peut avoir un problème mineur de santé qui demande des suivis annuels avec un chirurgien cranio-maxillo-facial, un ORL, un ophtalmologiste et un audiologiste. Ou encore, il pourrait avoir un retard de langage et devoir rencontrer un orthophoniste toutes les deux semaines. Ou bien un autre enfant pourrait avoir un problème cardiaque, être opéré à cœur ouvert très tôt dans sa vie et devoir faire des suivis constants chez le cardiologue. Et si vous êtes moi, vous vivez tout cela à la fois.

C’est là que vous comprenez la valeur d’un employeur qui vous offre cette conciliation travail-famille. Spiria demande à chacun d’être flexible. Mais Spiria sait aussi être flexible en offrant cette conciliation. Plus d’une fois, j’ai pu profiter de cette flexibilité pour pouvoir assurer mes responsabilités familiales. J’ai pu modifier mon horaire ou bien travailler de la maison. Mes coéquipiers ont pu m’aider à accomplir à temps mes tâches. Pour s’assurer qu’un projet ne prendrait pas de retard, j’ai même pu être remplacé lors d’une longue absence. Je n’ai jamais senti que c’était un problème que de pouvoir être accommodé pour prendre soin de ma famille. Il me suffit de prévenir dès que je suis au courant d’un possible dérangement et tout le monde s’adapte. Spiria écoute, fait preuve de compréhension et propose des solutions pour que vous puissiez passer au travers de votre semaine ou de votre année sans y laisser votre peau. Alors, après cette année particulièrement difficile et éprouvante pour moi, je ne peux que dire : merci !

Aucun junior ne pourrait être aussi bien qu’ici

Antoine, programmeur.

Antoine, développeur

Je n’ai jamais pensé à faire autre chose que travailler avec des ordinateurs. Je ne savais pas exactement ce que je ferais avec eux, mais j’ai toujours su, dès mon plus jeune âge, qu’ils seraient mes meilleurs amis. La technologie est ma première, deuxième, troisième et quatrième passion, c’est juste une partie de qui je suis, de mes amitiés et de ma vie en général.

Travail, ça me semble un mot étrange, je n’ai jamais vraiment eu l’impression que la programmation était un travail ! C’est juste ce que j’aime faire, et je suis payé pour le faire, qu’est-ce qui pourrait être encore mieux ? Eh bien, il y a une importante différence ! Coder, c’est quelque chose, travailler dans une entreprise en tant que codeur, c’est différent !

Les programmeurs sont trop souvent perçus comme des blocs monolithiques pouvant être déplacés de la zone A à la zone B, sans même s’interroger sur ce que leur lieu de travail leur apporte. Mais voici une nouvelle pour vous : nous ne sommes pas des robots, et, oui, nous nous soucions du bureau et de l’ambiance générale de notre lieu de travail ! Quelles sont les stacks avec lesquelles vous travaillez ? À quoi ressemblent les relations avec le patron ? D’autres collègues aiment-ils échanger et partager leurs connaissances ? Est-ce que les développeurs ne sont que des numéros ?

Du point de vue d’un junior, quand il s’agit de trouver un emploi dans l’industrie du logiciel, c’est vraiment comme une approche Tindr, glisser-déplacer-droite, glisser-déplacer-gauche… Messages sur LinkedIn, offres par courriel, etc. Pour ce qui est de la communication d’entreprise, les RH sont très bonnes pour attirer les jeunes talents avec une image qui dans les faits ne reflète pas la routine quotidienne. L’entreprise essaie de briller comme Google pour attirer l’attention, mais quand il s’agit du travail quotidien de base, la réalité prend le pas sur la projection d’images en couleurs. Ils se vantent de leur stack innovante, mais une fois que vous y êtes, ce n’est plus que du PHP et du code WordPress pitoyable.

En tant qu’entreprise, si vous mentez sur ce que vous êtes vraiment, vos nouveaux employés commenceront à se rendre compte qu’ils ont été trompés et iront à la recherche de nouveaux défis. Jamais vous ne pouvez dire à un développeur créatif : « Nous ne faisons que du PHP ici, donc adaptez-vous et rentrez dans le moule ». Nous sommes des esprits riches, nous avons besoin de défis et de stimulations, ou bien nous nous ennuyons et passons à autre chose.

Voilà un fait : si votre entreprise comprend vraiment l’industrie du logiciel, les développeurs seront dans une lune de miel sans fin avec leur travail ! Se lever le matin pour se rendre au bureau sera la meilleure chose qui puisse leur arriver dans la journée. Ma grand-mère me dit toujours que j’ai de la chance d’être heureux au travail, et, oui, je le suis vraiment.

D’après les sondages, peu de travailleurs aiment leur travail... Mais je ne suis pas l’un d’entre eux. Chaque matin, je me sens heureux de sortir du lit et d’aller travailler. C’est un objectif que mes parents ont passé toute leur vie à atteindre. Être au début de la vingtaine et être si heureux d’aller travailler est une chance, c’est difficile à expliquer, on ne peut le comprendre que si on le vit.

Spiria, vous fusionnez la créativité, la passion, l’honnêteté, l’intégrité et l’inclusivité dans un tout. Ce n’est pas qu’une image. Vous êtes vraiment ce que vous prêchez et je ne pourrais pas imaginer être plus heureux hors de vos murs. Une entreprise animée par l’amour d’écrire des logiciels et de repousser les limites ! Un c***** de grand merci ! Jamais un junior ne peut être plus heureux que là où je suis en ce moment.

De la tête et du cœur, merci. Avec amour.

Ma voix est entendue et considérée

Jose, analyste en assurance qualité.

Jose, analyste en assurance qualité

En 2017, lors de mon entretien d’embauche avec Jean Godard et Guy Verville, il y avait l’esprit de l’entreprise qui passait à travers eux. J’avais l’impression d’équipes communautaires extraordinaires, le sentiment que le respect et la véritable sincérité étaient dans l’air. Tout était « Oui ».

J’ai posé de questions. « Puis-je développer mes compétences professionnelles dans cette entreprise ? » « Oui, et l’entreprise t’aidera. » « Mais mon français n’est pas si bon que ça, pouvez-vous m’aider avec ça aussi ? » « Oui, l’entreprise t’aidera. » « Si je démontre que je peux faire plus pour l’entreprise, me donnerez-vous l’occasion d’en faire plus ? » « Oui, l’entreprise t’aidera et t’orientera dans la bonne direction. » Tout ces « Oui » et surtout « l’entreprise t’aidera » a été pour moi un accueil des plus étonnants et cela signifie beaucoup. Et je trouve plus dans Spiria, bien plus. Des amis, des sourires… Je peux dire que ma famille est ici aussi.

L’entreprise possède quelque chose de rare à trouver, le sentiment et le fait que votre voix peut être entendue et être considérée. C’est une énorme motivation à être plus impliqué dans toutes les tâches, tout en sachant que vous n’êtes jamais seul et que l’aide est toujours là, il suffit de demander. Après plus d’un an et demi chez Spiria, je peux dire que le « Oui, et l’entreprise t’aidera » est plus fort que jamais. Il n’y a pas de limite à ce que je peux faire ou à ce que je veux être au sein de cette équipe extraordinaire. Je voudrais aussi aider les nouveaux arrivés ou les plus anciens à voir ce que je vois depuis le premier jour.

J’aimerais remercier sincèrement Jean Godard, Guy Verville, l’équipe d’AQ et les équipes de projets que j’ai côtoyées, pour toute cette aide. Comme je l’ai dit un jour : « Faire partie de l’équipe Spiria, c’est penser dans différentes langues, sourire de différentes manières, tout en se sentant bien avec des gens sympathiques autour, avec des amis. »

Le plaisir et le bien-être au travail

Sandra, chargée de projets.

Sandra, chargée de projets

Quand on y pense, je passe plus de temps au travail qu’avec ma famille. Pour moi, il était essentiel de trouver une entreprise dont les valeurs correspondent aux miennes et qui m’offre la possibilité d’évoluer professionnellement.

Pourquoi Spiria ? La diversité des projets et l’offre de services. Une chose est certaine, chez Spiria je ne manquerai jamais de défis ! Chaque projet est unique, tant au niveau de l’équipe que des technologies utilisées. Chaque solution numérique est développée vraiment sur mesure pour le client.

Dans le cadre des fonctions de mon travail, j’aime avoir une marge de manœuvre. J’aime être impliquée dans les décisions et ajouter ma couleur. Spiria accorde cette latitude aux employés. Également, l’entreprise offre toute une panoplie d’outils pour développer ses compétences, comme des cours de langue, un accès à des formations externes, des ateliers sur le développement personnel, des « foires du savoir », etc. Il y a de tout, et pour tous les goûts.

Aussi chez Spiria, on met en avant le « fun ». Le plaisir et le bien-être au travail sont au rendez-vous. Il y a une variété d’activités sociales, des « 4 à fun » en passant par le Noël des enfants à M. Crème Glacée, des paniers de fruits frais, de superbes locaux et des gens vraiment super ! On prend soin de ton corps comme de ton esprit...

Et on sait reconnaître mon travail. Que ce soit via le journal interne, l’écran d’annonces ou mon gestionnaire, on prend le temps de partager les bons coups par différents moyens. Et les moins bons, on n’a pas peur d’en parler pour éviter de les répéter à l’avenir.

C’est lorsque tu te lèves le matin et que tu es motivée à relever les défis que tu sais que le bonheur, eh bien, il est là...

Un management disponible et à l’écoute

Sergii, analyste en assurance qualité.

Sergii, analyste en assurance qualité

Spiria est la première entreprise où j’ai commencé à travailler après mon immigration au Canada. J’ai eu la chance de trouver cet emploi quelques semaines après mon arrivée. Avant, j’étais dans une entreprise qui développait son propre produit, ce qui signifiait travailler toujours sur le même projet. Spiria m’offre une expérience totalement différente : un environnement Agile, des projets intéressants pour des clients de différents secteurs d’activité et des possibilités de développement professionnel.

C’est une grande expérience que de travailler ici, dans cette période fascinante où l’entreprise est en pleine croissance, a une mission à mener à bien et une vision d’avenir. Construire la bonne structure, établir une matrice où chacun peut sentir qu’il contribue à quelque chose de grand et d’important.

L’une des plus grandes différences entre Spiria et mon expérience précédente, c’est l’approche du management. Lorsqu’une entreprise se développe et que les équipes s’agrandissent, vous ne voulez pas vous sentir perdu et oublié. Ce n’est pas le cas ici. Les gestionnaires sont toujours disponibles et heureux d’être à l’écoute. Ils sont ouverts à toute suggestion qui pourrait améliorer le processus de travail ou le moral de l’équipe. Il y a des rencontres régulières où vous pouvez vous exprimer, discuter de perfectionnement professionnel et des prochaines étapes, demander ou donner de la rétroaction, ou simplement parler de la façon dont vous avez passé votre fin de semaine et du plaisir que vous avez eu. Elles vous donnent l’impression d’être pris en charge et consolident les relations professionnelles.

J’apprécie également la confiance et la flexibilité : la possibilité de travailler à domicile, de venir au bureau avant ou après les heures de pointe, de rester à la maison en cas de circonstances imprévues. Toutes ces choses construisent une relation de confiance et d’honnêteté qui motive à être productif et à contribuer autant que possible.

Et bien sûr, je dois mentionner cette grande excitation lorsqu’un projet s’achève, et que vous avez le sentiment que la mission a été accomplie avec succès. Puis vient un autre sentiment : anticiper que le prochain projet pourrait être encore plus intéressant et stimulant, ce qui est génial !

Un lieu de travail agréable, du matériel performant, des avantages pour les employés, différentes activités sociales, la possibilité de passer du temps avec des collègues en dehors de l’environnement de travail et de nombreux autres petits détails créent l’impression générale que je suis au bon endroit. Et je ne parle pas du délicieux café et du réfrigérateur rempli de lait, de jus et de fruits, parce que c’est quelque chose qu’on doit avoir au bureau de nos jours.

Pour résumer tout cela, je peux juste dire que je suis un gars ukrainien qui se réjouit de sa vie chez Spiria, qui me donne tout ce dont j’ai besoin pour continuer mon développement professionnel et avoir du plaisir pendant cette période passionnante de ma vie.

Cette entrée a été publiée dans Environnement de travail
par Laurent Gloaguen.
Partager l'article