Spiria logo.

Récap techno de la semaine - № 129 - Ataribox, Autumn Creators Update, Nokia 105-130, etc.

Console Ataribox

Ataribox.

Ataribox.

Ataribox. © Atari SA.

Après le succès de la NES Classic et celui probable de la prochaine Super NES Classic, voici une autre marque appartenant au panthéon du jeu vidéo qui va exploiter la veine du rétro et de la nostalgie par le biais d’une miniconsole. Atari a en effet annoncé une nouvelle console, baptisée Ataribox, dont le design extérieur est inspiré de la console Atari 2600, sortie en 1977. Peu de détails techniques pour le moment si ce n’est que cette console comportera un lecteur de cartes SD, 4 ports USB et un port HDMI. Elle devrait proposer à la fois des titres rétro et des jeux modernes. La précédente console d’Atari, la Jaguar, date de 1993 et avait été un échec commercial. La date de sortie et le prix n’ont pas été communiqués. Des indiscrétions laissent penser qu’Atari pourrait avoir recours au financement participatif pour le lancement de cette Ataribox.

The Verge, “Atari’s new Ataribox console will be like an NES Classic.”

 

Mise à jour automnale

Automne.

Automne dans les Appalaches. © iStock.

Le 16 juillet, le site Windows Central avait découvert que les sites Microsoft du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande, de l’Australie et de l’Inde avaient changé le nom de la prochaine mise à jour de Window 10 de Fall Creators Update à Autumn Creators Update. Dans ces pays en effet, la saison qui précède l’hiver est dénommée autumn, le fall nord-américain étant plus immédiatement associé à l’idée de chute, ce qui n’est pas très positif. Après que la nouvelle a été diffusée dans les médias, Microsoft a finalement changé de cap et a renoncé à ces adaptations locales. C’est donc maintenant Fall Creators Update pour tout le monde, y compris pour les gens de l’hémisphère sud qui recevront cette version 1709 de Windows 10 au printemps austral… Tout cela traduit en fin de compte une vision très américano centrée du géant du logiciel. Peter Bright, chroniqueur chez ArsTechnica, note malicieusement : “Peut-être que Microsoft devrait utiliser des noms plus abstraits et non liés à des caractéristiques particulières ou des périodes de l’année. Les noms de gros chats, voire même de sites de la Californie, viennent à l’esprit comme de bons candidats.”

The Verge, “Because English isn’t the same in England, Microsoft renames Fall Update for some.”

ArsTechnica, “‘Autumn Creators Update’ was ‘mistranslation’—it’s ‘Fall Creators Update’ for all.”

 

Nokia 105 et 130

Nokia 105 - 130.

Nokia 105 et 130. © HMD Global.

Nokia, ou plus exactement HMD Global qui produit les téléphones sous cette marque, a dévoilé deux nouveaux téléphones destinés aux marchés émergents, les 105 et 130. Ce sont des téléphones très simples, équipés d’un écran couleur 1,8 pouce, d’une torche LED et d’une batterie permettant une autonomie d’un mois en veille. Le Nokia 130 propose en plus Bluetooth, un slot microSD et un appareil photo VGA. Mais la première caractéristique de ces téléphones est bien sûr leur prix défiant toute concurrence, le 105 est ainsi à seulement 18,50 CAD (14,5 USD) en version simple SIM. Pour obtenir un deuxième slot SIM, il faut débourser 0,50 $ de plus. Le 130 est lui commercialisé 27 CAD (21,5 USD). Pourquoi Nokia se concentre-t-il sur cette gamme de téléphones mobiles basiques ? Parce que cela représente un marché tout à fait respectable avec plus de 400 millions d’unités vendues en 2016, principalement en Afrique et en Asie. Si Samsung tient la première place sur ce marché, Nokia vient en seconde avec 35 millions de “features phones” écoulés l’année dernière. « Avec plus de 4 milliards de personnes qui restent hors-ligne et sont incapables de bénéficier avec Internet d’opportunités de développement social et économique, simplement se connecter par la voix et le message texte est encore un pas important pour de nombreuses personnes à travers le monde », a déclaré Arto Nummela, le président-directeur général de HMD Global.

VentureBeat, “HMD Global launches 2 Nokia feature phones starting at $14.50.”

 

Spiria Montréal.

Spiria Montréal. © Spiria.

Popularité des langages

IEEE Spectrum a publié son classement 2017 de popularité des langages de programmation. Présenté sous la forme d’un outil interactif, vous pouvez filtrer les résultats en sélectionnant uniquement certains secteurs, comme le « Web » ou la « programmation embarquée ». Les classements sont établis en pondérant et en combinant 12 paramètres provenant de 10 sources différentes. Vous pouvez aussi comparer avec les données de 2014, 2015 et 2016. Tous secteurs confondus, le trio de tête est : Python, C et Java. Les langages les plus demandés par les recruteurs sont Java, C, Python, C++ et JavaScript.

IEEE Spectrum, “The Top Programming Languages 2017.”

 

Claviers steampunk

Azio Retro Classic Posh.

Retro Classic Posh. © Azio.

Azio, une entreprise de Los Angeles, est spécialisée dans la fabrication de claviers mécaniques depuis 2009. Elle vient de lancer une campagne de financement participatif sur Indiegogo pour de nouveaux modèles originaux. Le clavier façon machine à écrire du début du XXe siècle en couleur “or rose” (modèle Retro Classic Posh) ne passerait définitivement pas inaperçu sur votre bureau. Si vous êtes séduit, apprêtez-vous à débourser 95 USD pour la version avec fil (Windows seulement), ou 110 USD pour la version sans fil (Windows et MacOS). Bien sûr, ces claviers au look “industriel vintage” sont rétroéclairés et comportent un pavé numérique. Avouez que vous seriez presque tentés…

The Verge, “This luxury leather keyboard is ridiculous, but I want one.”

 

Partager l’article :