Récap techno de la semaine - № 201 - Objets connectés à la poubelle, un mois sans Facebook, robot tondeur de gazon, etc.

Objets connectés à la poubelle : attention !

Controlling light with application.

© iStock.

Ces objets ont peu à peu investi nos maisons et il arrive que l’on s’en sépare, après une panne ou pour le remplacer par un équivalent plus moderne et performant. Mais mettre à la poubelle (ou au recyclage quand on a une conscience écologique) un objet connecté, tel qu’une ampoule ou une caméra, représente des dangers auxquels on ne pense pas. Car, même sans électricité et sans connexion au Net, ces gadgets hébergent des informations importantes comme le mot de passe de votre réseau Wi-Fi. Et comme ces objets sont trop souvent développés sans grand souci de la sécurité, ces données sont généralement non chiffrées (cri d’effroi).

À titre d’exemple, Limited Results a décortiqué une ampoule « intelligente », la LIFX Mini White, qui est vendue par Best Buy, Amazon, Apple Store, etc., pour 20-25 USD. L’auteur a découvert, entre autres vulnérabilités, que le mot de passe était stocké en clair dans la mémoire flash. Le pire, c’est que le SoC employé, un ESP32, permet de chiffrer les données de la mémoire flash. C’est donc juste les concepteurs de l’objet qui sont tout à fait insouciants. « Sérieusement, 90 pour cent des dispositifs IoT sont développés sans penser à la sécurité. C’est juste un désastre, » a écrit Limited Results dans un courriel à TechCrunch. « Dans mes recherches, j’ai ciblé quatre appareils différents : LIFX, Xiaomi, Tuya et Wiz (pas encore publiée, personnes très désagréables). Mêmes gadgets, mêmes vulnérabilités, et même parfois exactement le même code dedans. » Le journaliste de TechCrunch suggère de mettre ce style d’appareils sur un sous-réseau isolé ou réseau-invités. Un commentateur ajoute : « Le moyen le plus sûr de ne pas avoir de problèmes avec les gadgets IoT, c’est de les laisser au magasin. »

Limited Results, “Pwn the LIFX Mini white.”

TechCrunch, “Cheap Internet of Things gadgets betray you even after you toss them in the trash.”

 

Un mois sans Facebook

Un mois sans Facebook.

© iStock.

Des chercheurs des universités de New York et Stanford ont réussi à convaincre des utilisateurs de Facebook d’abandonner le réseau social pendant 4 semaines. Près de 3 000 utilisateurs ont accepté le défi et ont rempli des questionnaires détaillés sur leur routine quotidienne, leurs opinions politiques et leur état d’esprit général. Des utilisateurs, choisis au hasard, se sont vu offrir une indemnité financière à déterminer par eux-mêmes. Le prix à payer était lui-même d’un grand intérêt pour les chercheurs : combien vaut un mois d’accès à des photos, des commentaires, des groupes Facebook, des amis et des fils de nouvelles ? En moyenne, environ 100 USD selon l’étude. À l’issue des 4 semaines, les cobayes ont à nouveau été questionnés en détail. Cela a permis de découvrir qu’ils avaient passé plus de temps « hors-ligne », avec la famille et les amis, devant la télévision, etc.

D’une manière générale, les sujets de l’expérience se sont sentis un peu plus heureux et satisfaits de la vie. Chacun a gagné de 15 minutes à plus de 2 heures de temps libres par jour (la moyenne étant d’une heure). Un détail intéressant : les gens avaient moins de connaissances de l’actualité politique, mais aussi moins de fièvre partisane. Facebook est un vecteur d’information important, mais il a tendance à accentuer la partisanerie.

The New York Times, “This Is Your Brain Off Facebook.”

 

Un To de stockage pour les téléphones

1 Tb eUFS.

1 To eUFS. © Samsung.

Samsung a annoncé l’arrivée de puces de stockage (eUFS, embedded Universal Flash Storage) pour téléphones d’une capacité d’un téraoctet, ce qui est une première mondiale. Cette nouvelle puce a la même taille que la précédente qui faisait 512 Go et offre jusqu’à 1 000 mégaoctets par seconde en lecture, ce qui est 10 fois plus rapide qu’une carte microSD typique. Le premier téléphone à bénéficier d’une telle capacité de stockage sera probablement le Galaxy S10 dont la sortie est imminente.

Circuit Breaker, “Samsung is making 1TB storage chips for phones.”

Ars Technica, “Terabyte smartphones are coming, thanks to new Samsung storage chip.”

 

Robot tondeur de gazon

The iRobot Terra.

The Terra. © iRobot.

iRobot, le fabricant de l’aspirateur Roomba, a annoncé aujourd’hui sa première tondeuse à gazon autonome, baptisée Terra. Alors que la plupart des tondeuses autonomes exigent que les gens enterrent des fils pour définir les limites de la zone à tondre, le Terra n’exige que des balises sans fil autour du périmètre de la pelouse, ce qui est bien plus simple et flexible. L’utilisateur devra aussi accompagner une fois la tondeuse autour de la pelouse, en utilisant une application mobile, afin de lui apprendre où aller et quoi éviter (typiquement, un massif de fleurs au milieu de la pelouse). L’autonomie est d’une heure et la recharge complète dure deux heures. Si la batterie est vide en cours de route, Terra retournera à son chargeur et reprendra plus tard là où il s’était arrêté. Bien sûr, le robot est résistant aux intempéries et aux chocs. iRobot indique que le Terra sera lancé en premier en Allemagne cette année. Il n’y a pas encore de prix d’annoncé, mais les appareils concurrents de Terra vont de 1 000 à 3 000 USD.

Ars Technica, “The Roomba lawnmower is finally happening.”

 

Portable rose de Razer

Razer Blade Stealth 13.

Razer Blade Stealth 13. © Razer.

Quand vous pensez à des ordinateurs ou des périphériques de chez Razer, vous avez immédiatement la couleur noire qui vous vient à l’esprit, pas vraiment le rose ou d’autres couleurs. Mais il s’agit là d’une opération spéciale pour la Saint-Valentin avec des ordinateurs et accessoires produits en séries limitées. On notera que l’entreprise ne facture pas la fameuse « taxe rose » : les prix sont les mêmes que pour les équivalents non-genrés. Le Razer Blade Stealth Quartz rose coûtera ainsi 1 600 USD. Pour ce prix, vous avez un processeur Intel Core i7-8565U de 8e génération, 16 Go de RAM, un disque SSD PCIe de 256 Go, un GPU Nvidia MX 150 et un écran Full HD (1920 x 1 080 px) de 13,3 pouces. Ces produits roses de Razer seront disponibles aux États-Unis, en Chine et… au Canada !

Circuit Breaker, “Razer is selling its first pink laptop.”

 

À voir aussi :

StarCraft II.

Ars Technica, “An AI crushed two human pros at StarCraft—but it wasn’t a fair fight.”

What is a KB?

Ars Technica, “Windows setup error messages will soon be much less useless.”

2019 SIGSALY.

IEEE Spectrum, “Rebuilding a Piece of the First Digital Voice Scrambler.”

 

Cette entrée a été publiée dans Récap de la semaine
par Laurent Gloaguen.
Partager l'article