Passer au contenu principal
Spiria black logo

Récap de la semaine : Windows 10 pour tous, une app pour appeler un taxi, le fameux bouton « Je n’aime pas » de Facebook, la dernière version du Fire TV, et Google vient en aide aux réfugiés

Microsoft : « Windows 10 sur toutes les machines ! »

decorative

Microsoft a semé la confusion en téléchargeant Windows 10 sur tous les ordinateurs qui ont un jour opté pour recevoir des mises à jour automatiques, et ce, que les utilisateurs aient souhaité ce téléchargement ou non. Le géant a par la suite confirmé cette pratique, affirmant que cela permettra aux utilisateurs d’éventuellement obtenir la nouvelle version du système d’exploitation directement à partir de leur poste, lorsqu’ils seront prêts. Se peut-il réellement que Microsoft n’ait pas pensé à tous les problèmes associés (énorme répertoire caché, utilisateurs qui dépassent leur volume de données permises en téléchargement contre leur gré, internet ralenti, messages d’erreurs « inexplicables » répétés…)? http://bit.ly/1OD7qkq

 

Une app pour appeler un taxi… à Vancouver

decorative

Les Vancouvérois peuvent maintenant se servir d’une app pour appeler un taxi, peu importe où ils se trouvent. L’app regroupe les 4 principales compagnies de taxi de la ville, qui ont dû travailler de pair pour intégrer leur propre système de répartition. Parmi les fonctionnalités de cett app, on peut noter la possibilité de réserver à l’avance, d’enregistrer des points de rendez-vous précis dans les endroits comme les gares ou les aéroports, et un système de paiement intégré. Les mêmes compagnies s'étaient alliées pour partir en guerre contre l'arrivée de Uber dans leur ville l'année dernière, et l'app est vue comme une réponse à cette menace croissante pour l'industrie du taxi. De telles apps existent déjà dans certaines villes européennes, et une version semblable sera bientôt disponible à Toronto. Est-ce que Montréal sera la prochaine? http://bit.ly/1iiqaeA

 

J’aime pas!

decorative

C’est officiel, les utilisateurs de Facebook auront bientôt la possibilité de cliquer sur un nouveau bouton « Je n’aime pas », qui sera associé à tous les statuts. Une nouvelle en apparence banale qui a pourtant causé beaucoup d’émoi, à cause du changement de paradigme que cela implique (a t-on vraiment besoin de plus de négativisme sur ce réseau social?). Selon Mark Zuckerberg par contre, les gens ne l’utiliseront pas pour « critiquer » les photos de bébé / de chat de quelqu’un, mais plutôt pour « exprimer leur empathie », par exemple pour mieux formuler leur support si quelqu’un annonce la mort d’un de ses proches (étant donné qu’ « aimer » ce genre de statut triste est toujours un peu curieux). http://on.mash.to/1Ygvccu

 

Un Fire TV nouveau et amélioré

decorative

Amazon sortira bientôt la 2e version de son Fire TV, 75% plus puissant que l’ancien grâce à un nouveau processeur quad-core de MediaTek. La boîte incluera le support pour de la vidéo 4K, qu’on pourra obtenir d’Amazon Video ou de Netflix, à condition bien sûr d’avoir le téléviseur qui le permet. Le système viendra aussi avec Alexa, l’assistante vocale de la compagnie Echo, et il y aura une version spécifique pour les gamers incluant un contrôleur de jeu BlueTooth (pour 140$). La compétition vient de se corser pour le nouveau Apple TV… 99,99$, le 5 octobre, en pré-vente dès maintenant. http://bit.ly/1P3gfEx

 

Le côté philanthrope de Google

Google vient d’ajouter une nouvelle bannière et un bouton Donner à son engin de recherche. Après avoir donné directement 1 million $ au profit de la cause des réfugiés dans le monde, l’entreprise fait maintenant appel au public et vise à amasser 11 millions $, en égalant les dons des utilisateurs à 100%. Les fonds iront à l’organisme Network for Good, qui les distribuera ensuite à Médecins sans frontières, à l’International Rescue Committee, à Save the Children, ainsi qu’au Haut commissariat pour les réfugiés de l’ONU. Un beau geste de la part de Google, de faire ainsi le choix mettre à profit le pouvoir indéniable de sa page d’accueil, alors que désormais même les Nord-Américains ne peuvent plus prétendre qu’ils ne sont pas concernés par l’ampleur sans précédent de la crise actuelle des réfugiés. En espérant que d'autres grands de la technologie en feront autant. http://wrd.cm/1guJxzR

Découvrez nos histoires
à succès.

Un projet de développement logiciel?
Contactez-nous!  

Cette entrée a été publiée dans Récap de la semaine
par Simon Toussaint.
Partager l’article