Passer au contenu principal
Spiria black logo

Récap de la semaine : Microsoft chez Linux, livre Apple, montre Nokia, robot ballon et avion de ligne supersonique

2016, l’année où tout est possible

Microsoft Connect(); 2016.

[En photo : 16 novembre 2016, Jim Zemlin, directeur exécutif de la Fondation Linux, Scott Guthrie, vice-président exécutif de Microsoft, et Chris Wanstrath, président directeur général de GitHub, lors de la conférence Microsoft Connect(); 2016. Photo Microsoft.]

Nouvelle inimaginable il y a quelques années (tout comme l’élection de Donald T.), et signe qu’avec Satya Nadella, l’arrogance ne fait plus partie du répertoire de la culture de l’entreprise, Microsoft a rejoint la Fondation Linux. On se souviendra du pittoresque Steve Ballmer qui déclarait en 2001 que Linux était un cancer… il faut maintenant croire que le géant de Redmond a trouvé la formule pour faire de l’argent avec le cancer. Dans la foulée, John Gossman, de l’équipe Microsoft Azure, prend un siège au conseil d’administration de la Fondation et Microsoft versera annuellement 500 000 USD à titre de “membre platine”. — Cela étant dit, comme écrivait Virgile : Equo ne credite, Teucri. Quidquid id est, timeo Danaos et dona ferentes. Méfiez-vous de ce cheval, Troyens. Quoi qu’il soit, je crains les Grecs qui apportent des offrandes.

Parallèlement, nous apprenons que Google rejoint la fondation .NET.

Ars Technica, “Microsoft—yes, Microsoft—joins the Linux Foundation.”

Linux Foundation, “Microsoft Fortifies Commitment to Open Source, Becomes Linux Foundation Platinum Member.”

 

Apple sort un… livre

Apple Book.

Le livre Designed by Apple in California retrace 20 années de design Apple en 450 photographies, réalisées par Andrew Zuckerman, de quelques 93 produits s’étalant sur 300 pages. Et quand Apple fait un livre, c’est bien sûr luxueux : papier allemand en fabrication spéciale, impression octachrome (8 couleurs), tranches argentées, reliure entoilée de lin blanc et embossée à froid. L’ouvrage débute avec le premier iMac et se ferme avec l’Apple Pencil. Il vient avec un cahier comportant une préface, de courts descriptifs des produits et un glossaire. Jonathan Ive a par ailleurs expliqué que l’entreprise ne brillait pas au chapitre de la conservation de sa mémoire et avait ainsi dû acheter certains modèles pour réaliser les photographies. Le livre est proposé en deux formats : 26 x 32,4 cm (200 USD) et 33 x 41,3 cm (300 USD), et n’est vendu que dans certains pays : Australie, France, Allemagne, Hong Kong, Japon, Corée du Sud, Taïwan, Royaume-Uni et États-Unis. On supposera qu’Apple pense que les livres d’art ne peuvent intéresser les Canadiens.

The Verge, “Apple releases $300 book containing 450 photos of Apple products.”

Mashable, “Wow, Apple didn’t have an archive of its own products.”

Apple, “Designed by Apple in California.”

 

Montre Nokia-Lumia

Il y a trois ans, Nokia se préparait à lancer une montre connectée sous le nom de code Moonraker. Des exemplaires fonctionnels avaient été présentés à quelques privilégiés lors du Mobile World Congress de Barcelone en février 2014. En avril de la même année, la montre devait être lancée simultanément avec le téléphone Nokia 930 (Lumia 930). Microsoft, qui venait tout juste d’acheter Nokia, bloqua sa sortie, craignant sans doute que la montre développée par Nokia vienne en concurrence avec un produit en développement chez Microsoft : le bracelet Band. Des images avaient déjà fuité en juin 2015, mais c’est aujourd’hui une vidéo montrant la montre en action qui est apparue. On se prendrait presque à regretter que cette “Moonraker” ne soit jamais sortie. On note sur la vidéo que la montre se charge avec un connecteur magnétique analogue au MagSafe d’Apple.

The Verge, “Nokia’s canceled smartwatch appears in leaked video.”

 

Le robot ballon

La bipédie est un mode de locomotion particulièrement difficile à maîtriser pour les robots. Un laboratoire de robotique de l’Université de Californie à Los Angeles étudie un robot bipède constitué de ballons d’hélium et de deux fines pattes d’échassier. Ce robot marche sur ses deux jambes et ne peut tout simplement jamais tomber (revers de la médaille, il ne résiste pas au vent). On ne voit pas trop d’applications pratiques au robot en l’état, mais la vidéo, amusante et pleine de clins d’œil, mérite le détour.

Popular Science, “Balloon-bodied bipedal bot bounces beautifully.”

 

Avion de ligne supersonique

Boom XB-1.

Boom XB-1.

Boom XB-1.

Boom XB-1.

Richard Branson, le fondateur du groupe Virgin, s’est joint à Boom — une startup aéronautique — pour dévoiler le premier XB-1 Supersonic Demonstrator, un prototype d’avion de ligne supersonique réalisé à l’échelle du tiers. Avec le concours de General Electric (moteurs), Honeywell (avionique), Tencate (fibres de carbone) et Blue Force Technologies (structures composites), le XB-1 sera l’avion civil le plus rapide au monde jamais fabriqué (vitesse de croisière MACH 2,2, 2 715 km/h). Il emprunte à Concorde (vitesse de croisière MACH 2.02, 2 180 km/h) plusieurs avancées aérodynamiques majeures comme son aile delta. Le premier vol de Demonstrator devrait avoir lieu à la fin de 2017. L’avion final permettrait des vols de 3,5 heures entre New York et Londres pour le prix relativement abordable de 5 000 USD (sur les derniers vols de Concorde Paris-NYC en mai 2003, le prix du billet était de 8 100 EUR, soit 9 300 USD à l’époque). Il proposera à ses 45 à 55 passagers des sièges spacieux de chaque côté de l’allée centrale. Chaque place disposera de sa fenêtre et de son coffre de rangement.

Popular Mechanics, “This slick jet could repave the way for commercial supersonic flight.”

Mashable, “Richard Branson is bringing us the next supersonic passenger aircraft.”

Boom, “XB-1 Supersonic Demonstrator.”

 

Découvrez nos histoires
à succès.

Un projet de développement logiciel?
Contactez-nous!  

Cette entrée a été publiée dans Récap de la semaine
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article