Passer au contenu principal
Spiria black logo

Récap de la semaine : Google et Flash c'est fini, le nouveau timeline de Twitter, Windows 10 et ses notes de version, l'annonce de la Tesla Model 3, et un moteur de jeu pour Amazon

Google arrêtera bientôt de présenter des pubs en Flash

decorative

Flash agonisait depuis un bout de temps, mais son véritable arrêt de mort vient peut-être d’être signé? Google a annoncé qu’à partir du 30 juin de cette année, il ne sera plus possible de téléverser des publicités en Flash sur sa principale plateforme : AdWords. Et à partir de janvier 2017, ce type de publicité ne sera plus présenté, point barre. Google offre depuis des années des outils de développement pour encourager les créateurs de publicité à utiliser HTML 5, son player par défaut sur Youtube. Même si Flash a vraiment contribué au développement du Web moderne, il est voué à l’extinction, notamment à cause de sa vulnérabilité et de son absence sur le mobile. Même Adobe, qui a lancé Flash, a récemment renommé son outil de création Flash Professional (maintenant vendu sous le nom de Adobe Animate CC). http://on.mash.to/1o2i9xf

 

Le nouveau timeline de Twitter

decorative

Ça y est, Twitter a finalement lancé son nouveau timeline très attendu. Plutôt que de présenter des tweets en ordre chronologique inversé, ceux-ci pourront être basés sur leur pertinence. Le changement progressif, qui n’a été rendu disponible qu’à une minorité d’utilisateurs cette semaine, ne sera pas automatique; les personnes intéressées devront plutôt modifier leurs paramètres pour l’activer eux-mêmes. En haut de l’app, il sera possible de voir une sélection de « meilleurs tweets » (jusqu’à une douzaine), avant d'accéder au timeline chronologique traditionnel. Mais comment l’algorythme arrivera à choisir ces tweets pertinents? La compagnie a spécifié que celui-ci examinera « les comptes avec lesquels l’utilisateur interagit, les tweets qui suscitent habituellement de l’engagement chez lui, ses intérêts, et ce qui se passe dans son réseau ». http://on.mash.to/1Q9utCk

 

Les premières notes de version de Windows 10

En lançant Windows 10 l’année dernière, Microsoft a amorcé plusieurs « changements d’écosystème » qui n’ont pas très bien passé avec la communauté. Entres autres, la compagnie avait décidé de ne plus accompagner l’ensemble de ses mises à jour de notes de version (patch notes), seulement les mises à jour reliées à la sécurité. Ne plus connaître la portée exacte d’une mise à jour spécifique rendait la résolution de problèmes reliée au système d’exploitation assez difficile, et les utilisateurs à la fois domestiques et d’affaires ne sont pas gênés pour le faire savoir. Microsoft a donc récemment accepté de rendre publiques les notes de version élémentaires qu’elle envoyait habituellement à ses clients OEM. Par conséquent, la mise à jour du 9 février vient avec des explications sur son utilité, par exemple le règlement de petits problèmes reliés à l’authentification ou à l’installation d’apps provenant du Windows Store. Même si les analystes auraient préféré plus de détails, ils s’entendent pour apprécier ce « bon début ». http://bit.ly/1ouKVqJ

 

La nouvelle Tesla Model 3 s’en vient!

decorative

C'est officiel, la voiture qui pourrait bien changer la donne dans l’adoption de l’électrique sera bientôt là. La Tesla Model 3 sera dévoilée le 31 mars, et devrait être prête à livrer vers la fin de 2017. Elon Musk a même affirmé qu’à partir du mois prochain, il sera possible de réserver son propre exemplaire, moyennant un dépôt de 1 000$ US. Tesla a également confirmé que la Model 3 devrait coûter autour du montant ciblé de 35 000$ US, tout en offrant une autonomie (pressentie à environ 350 km) beaucoup plus grande que les autres véhicules électriques appartenant à la même catégorie. Afin d'être capable d'offrir la Model 3 à ce prix, mais aussi pour répondre à la demande croissante pour sa batterie Powerwall et pour ses autres modèles, Tesla a récemment ouvert une méga-usine au Nevada. http://engt.co/1RqTFtt

 

Un moteur de jeu gratuit pour Amazon

decorative

Amazon s’apprête à lancer son propre moteur pour le développement de jeux, appelé Lumberyard. Celui-ci peut être téléchargé gratuitement, et contrairement aux produits rivaux comme Unity et Unreal Engine, ne comportera pas de frais de licence ou d’abonnement. Lumberyard sera basé sur la plateforme CryEngine de Crytek, avec lequel Amazon Amazon avait signé un très coûteux accord de licence l’année dernière. Les seuls frais que les développeurs auront à débourser seront liés à l’intégration des services Web Amazon pour le mode multi-joueur. Une version beta est déjà disponible. http://bit.ly/1T3qqwA

 

Découvrez nos histoires
à succès.

Un projet de développement logiciel?
Contactez-nous!  

Cette entrée a été publiée dans Récap de la semaine
par Simon Toussaint.
Partager l’article