Passer au contenu principal
Spiria black logo

Récap de la semaine : coûteux Xeon, Nokia 3310, adieu Windows Phone, taxidrone à Dubaï, etc.

Processeur (très) haut-de-gamme

Intel Xeon Inside.

Votre serveur est lent ? Les calculs se traînent ? Rassurez-vous, Intel a présenté le nouveau processeur qu’il vous faut dans la gamme Xeon, le E7-8894 v4, au prix de 8 898 USD. Tout de suite, vous aurez compris que la cible n’est pas le commun des ordinateurs, mais que le marché visé est les gros serveurs, notamment ceux qui manipulent d’importantes bases de données. À ce prix, vous disposez d’un Xeon 14 nm à 24 cœurs avec 60 Mo de cache, tournant de base à 2,4 GHz. Le processeur peut adresser la bagatelle de 24 To de mémoire (24 000 Go). Intel vous promet une vitesse record…

The Verge, Circuit Breaker, “Intel’s new processor costs almost $9,000 and will make your server really fast.”

Nokia 3310, le retour ?

Nokia 3310.

Probablement ce qui serait la principale et sans doute la plus surprenante annonce du prochain Mobile World Congress à Barcelone (27 fevrier-2 mars) : l’inoubliable Nokia 3310 ferait un retour sur le marché. Voilà qui devrait ravir les nostalgiques de Snake II comme les amateurs de téléphones pas intelligents, solides et à la batterie qui ne flanche pas au bout de quelques heures. HMD Global, la compagnie finlandaise qui a pris en licence la fabrication de téléphones Nokia, pourrait annoncer la prochaine disponibilité du 3310 à un prix d’environ 60 EUR (85 CAD). D’autres téléphones Nokia, de conception plus moderne et ennuyante, devraient également être présentés (Android Nougat, écran tactile avec des couleurs, caméra, Snapdragon 430, etc., mais sans Snake II…).

The Verge, Circuit Breaker, “Nokia’s legendary 3310 rumored to return at MWC.”

Android et iOS, domination écrasante

iStock/Filadendron.

Photo © iStock/Filadendron.

C’est dorénavant 99,6 pour cent de tous les nouveaux smartphones qui fonctionnent soit sous Android, soit sous iOS. Windows et BlackBerry sont des espèces proches de l’extinction totale. Selon Gartner, 1,1 million de smartphones Windows ont été vendus au quatrième trimestre 2016, soit 4,4 millions de moins qu’au quatrième trimestre 2015. Apple aurait redépassé Samsung, avec 77 millions d’iPhone vendus au dernier trimestre contre 76,8 millions d’unités pour le Coréen. Huawei est en troisième position avec 40,8 millions d’unités vendues sur Q4. Samsung a livré le plus de smartphones en 2016, mais sa part du marché a diminué de 22,5 pour cent à 20,5. Le marché global du smartphone a crû modestement de 5 % en 2016, passant de 1,42 milliard d’unités à 1,5 milliard.

Ars Technica, “99.6% of new smartphones run iOS or Android; RIP Windows and Blackberry.”

Gartner, “Fierce Battle Between Apple and Samsung to Hold the No. 1 Global Smartphone Ranking.”

Taxidrone à Dubaï

EHang 184.

Drone EHang 184. Photo © EHang.

L’Office des routes et des transports de la ville de Dubaï a annoncé son intention d’introduire un service de véhicules autonomes volants d’ici juillet prochain. Les drones électriques, des EHang 184 fabriqués en Chine, pourront transporter des passagers entre des points d’atterrissage prédéterminés. Chaque drone pèse 240 kg et peut transporter une charge de 100 kg, soit un passager et un bagage, à une vitesse de croisière de 60 à 100 km/h. L’autonomie en vol est d’une cinquantaine de kilomètres. Pour le service de taxi proposé à Dubaï, les drones seraient pilotés et surveillés à partir d’un « centre de commandement ». Le service pourrait offrir des vols dans une zone de 40-50 kilomètres de large. On n’en sait guère plus pour le moment.

Mashable, “Dubai might get autonomous flying taxis as early as this summer.”

EHang, “EHang Partners with Dubai RTA to Boost Smart Transport.”

Gambettes robotiques

Cette semaine, Agility Robotics a dévoilé Cassie, un robot bipède qui marche un peu comme un gros poulet. Le design de Cassie imite en effet la morphologie animale, avec une articulation de la hanche avec trois degrés de liberté et des articulations flexibles de la cheville, lui donnant une meilleure stabilité que les conceptions précédentes. L’avantage des robots marcheurs est qu’ils peuvent aller là où les roulants ne peuvent pas. Néanmoins, la démarche qui en résulte est décidément inquiétante. Heureusement, le déploiement de Cassie dans la vraie vie n’est pas pour l’immédiat.

Mashable, “This creepy robot walks like a chicken and could someday deliver your groceries.”

Découvrez nos histoires
à succès.

Un projet de développement logiciel?
Contactez-nous!  

Cette entrée a été publiée dans Récap de la semaine
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article