Passer au contenu principal
Spiria black logo

SoC Qualcomm 205

Téléphone mobile en Inde.

Téléphone mobile en Inde. © iStock.

Avec le nouveau SoC Qualcomm 205, présenté lors d’un événement à New Delhi, le champion de la puce pour mobile met à jour son entrée de gamme de processeurs pour la première fois depuis trois ans. La nouvelle puce abordable apporte la connectivité LTE et les services 4G aux téléphones basiques qui sont conçus pour être vendus sur des marchés comme l’Inde, l’Amérique latine et l’Asie du Sud-Est. Elle offre une vitesse de téléchargement allant jusqu’à 150 Mb/s sur les réseaux 4G, 3G et 2G, un CPU double-cœur cadencé jusqu’à 1,1 GHz, un GPU Adreno 304, et le support du double SIM. Le processeur Adreno autorise les caméras avant et arrière de 3 mégapixels, un écran VGA 480p fonctionnant à 60 images par seconde et permet aux utilisateurs de diffuser de la vidéo en streaming. Les SoC 205 sont compatibles pin à pin avec les Snapdragon 210 et 212, ce qui devrait faciliter la vie des constructeurs. Les téléphones dotés de ce système devraient aussi bénéficier d’une bonne autonomie, ce qui est appréciable dans les endroits où l’électricité est parfois moins accessible. Les premiers appareils devraient sortir dans le courant du deuxième trimestre. Par ailleurs, Qualcomm a publié un communiqué de presse indiquant que l’entreprise souhaitait que l’on bannisse l’appellation “processeurs” pour ses processeurs, préférant le terme de “plateforme”. On va essayer de ne pas oublier…

The Verge, “Qualcomm’s new mobile platform brings 4G to feature phones.”

Techcrunch, “Qualcomm doesn’t want you to call its Snapdragon processors ‘processors’ anymore.”

Cette entrée a été publiée dans Brèves technos
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article