Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
06 avril 2021.

Serveurs dans le bain

A two-phase immersion cooling tank at a Microsoft datacenter.

Un bain de refroidissement par immersion à deux phases dans un centre de données Microsoft. © Gene Twedt, Microsoft.

Microsoft expérimente beaucoup de choses en matière de refroidissement de ses serveurs en centres de données. Vous vous souvenez peut-être de son centre de données sous-marin au large de l’Écosse. Aujourd’hui, Microsoft lève le voile sur une autre expérimentation : immerger complètement les serveurs dans un liquide de refroidissement. Bien sûr, on ne met pas un ordinateur dans de l’eau qui est conductrice d’électricité et encore moins dans de l’eau salée qui est non seulement conductrice, mais aussi très corrosive pour les métaux. Le liquide utilisé ici est fabriqué par 3M et est à base de perfluorocarbures. Il a les particularités d’être non conducteur et d’avoir un point d’ébullition très bas de 50° C. Le système fonctionne en vase clos : les racks de serveurs sont immergés, la chaleur de leur fonctionnement fait bouillir le liquide, la vapeur qui se dissipe atteint un condenseur dans le couvercle de l’enceinte et repasse en phase liquide, retombant alors sous forme de pluie sur les racks. La technologie n’est pas nouvelle, mais c’est la première fois qu’elle est utilisée pour des serveurs en production dans un cloud. Si elle permet d’économiser de l’eau (Microsoft s’étant engagée à diminuer sa pression sur cette ressource) et qu’elle est très efficace, elle n’est toutefois pas sans risques pour l’environnement. Un composant chimique (le perfluorotributylamine) du liquide de 3M a un énorme effet de serre lorsqu’il s’échappe sous forme de gaz. C’est pourquoi l’enceinte dans laquelle baignent les serveurs doit être maintenue hermétiquement close et étroitement surveillée.

A two-phase immersion cooling tank at a Microsoft datacenter.

© Gene Twedt, Microsoft.

The Verge, Tom Warren, “Microsoft is now submerging servers into liquid baths.”

Microsoft, Innovation Stories, John Roach, “To cool datacenter servers, Microsoft turns to boiling liquid.”

2021-04-06

 

Partager l’article :