Spiria logo.
dans «  Brèves technos », 
07 octobre 2021.

Semaine de 4 jours chez Eidos Montréal

Guardians of the Galaxy.

Guardians of the Galaxy. © Square Enix/Marvel.

Les studios de développement de jeux ont souvent mauvaise réputation au chapitre des conditions de travail, notamment en ce qui concerne la durée du travail. Les périodes dites de “crunch”, où les développeurs n’ont pas d’autre choix que faire des semaines de 65 à 80 heures afin de respecter une date de sortie, ont été souvent décriées, d’autant plus que ces heures supplémentaires ne viennent souvent sans aucune compensation. Ce genre de gestion des ressources humaines a nécessairement des conséquences négatives sur la santé des développeurs et entraîne une baisse de la qualité de leur travail. Elle pousse aussi beaucoup de gens souhaitant bénéficier d’un équilibre travail-vie personnelle à quitter définitivement le secteur. Avec en plus la pénurie généralisée de main-d’œuvre dans l’industrie logicielle, les studios se voient obligés de repenser leur façon de fonctionner afin d’attirer de nouveaux talents et de parvenir à les garder.

C’est dans ce contexte qu’Eidos Montréal, le studio de Square Enix qui travaille actuellement sur le jeu Guardians of the Galaxy de Marvel, a annoncé à ses employés qu’ils travailleraient désormais seulement 4 jours par semaine, du lundi au jeudi. La durée de travail passe de 40 à 32 heures, et ce, sans modifications des rémunérations et des conditions de travail. Le studio indique qu’il souhaite que le temps de travail soit utilisé de manière plus efficace, par exemple en réduisant les réunions internes d’une heure à 30 minutes, et il dit être convaincu “que cette gestion renouvelée du temps de travail va permettre de cultiver la créativité et la motivation des équipes, et devenir un véritable moteur d’innovation et de performance”. Il reste à voir maintenant si d’autres studios se décident à emprunter un chemin similaire.

The Verge, Ian Carlos Campbell, “Game developer Eidos-Montréal is switching to a four-day workweek.”

2021-10-07

 

Partager l’article :