Passer au contenu principal
Spiria black logo

Moustique électronique

e-Mosquito.

e-Mosquito. © Gang Wang, Université de Calgary.

Les femelles moustiques sont des insectes suceurs de sang particulièrement doués, qui savent souvent piquer sans que la victime ne s’en aperçoive. Il était donc tout naturel que les bio-ingénieurs s’inspirent de ces insectes pour créer un dispositif capable de monitorer efficacement la composition du sang, ce qui concernerait en premier lieu les diabétiques, qui doivent surveiller constamment la concentration de glucose dans leur sang. Depuis 2007, une équipe de l’Université de Calgary travaille sur un dispositif programmé pour piquer automatiquement dans les capillaires, à différents moments de la journée. Elle a récemment montré son nouveau prototype, baptisé e-Mosquito, qui se porte comme une montre et mesure le niveau de glucose. Les piqûres sont garanties indolores, mais il reste à faire encore un important travail de miniaturisation avant d’en faire un produit utilisable au quotidien.

IEEE Spectrum, “E-Mosquito drinks your blood to keep you healthy.”

 

Cette entrée a été publiée dans Brèves technos
par Laurent Gloaguen.
Partager l’article