Spiria logo.
dans «  Brèves technos  »,
12 décembre 2017.

iMac Pro

iMac Pro.

iMac Pro. © Apple.

Dans la gamme Apple, iMac a toujours été synonyme d’ordinateur tout-en-un d’entrée de gamme, et ce, depuis le tout premier, le iMac G3 “Bondi Blue” sorti il y a 19 ans, qui avait alors surpris par l’audace du design de sa coque de couleur translucide. Ce n’est plus le cas aujourd’hui avec l’arrivée de l’impressionnant iMac Pro dont la configuration de base coûte la bagatelle de 6 300 CAD. Pour les plus fortunés, la meilleure configuration est à 16 338 CAD, ce qui en fait probablement le Macintosh le plus onéreux de l’histoire.

De coloris “gris sidéral”, ce nouvel ordinateur à écran 5K adopte le même design extérieur que les précédents iMac. Toute la différence se trouve à l’intérieur avec, suivant la configuration choisie, un processeur Intel Xeon W de 8, 10 14 ou 18 cœurs, de 32 à 128 Go de mémoire vive, de 1 à 4 To de stockage flash, une carte graphique Radeon Pro Vega 56 ou 64. Toutes les configurations comportent une caméra FaceTime HD 1080p, quatre micros, quatre ports Thunderbolt 3, quatre ports USB 3, un lecteur de carte SDXC compatible UHS‑II, et un port Ethernet 10 Gigabits.

Apple prend bien soin de préciser que ce iMac ne remet pas en cause la future sortie en 2018 d’un Mac Pro, plus adapté à ceux qui ne veulent pas d’un tout-en-un à la configuration fermée : “En plus du nouvel iMac Pro, Apple travaille sur un Mac Pro de nouvelle génération entièrement redessiné, conçu pour les clients professionnels qui ont besoin d’un système haute performance à haut débit dans un design modulaire et évolutif, ainsi que d’un nouvel écran pro haut de gamme.”

The Verge, “The iMac Pro is a beast, but it's not for everybody.”

Apple, “iMac Pro, the most powerful Mac ever, available today .”

 

Partager l’article :